vous etes ici : Accueil » THEMATIQUES » Les lieux de Sollers » Venise inondée par une « Acqua Alta » historique
  • > Les lieux de Sollers
Venise inondée par une « Acqua Alta » historique

Ph. Sollers y était. Témoignage en images

D 18 novembre 2019     A par Viktor Kirtov - C 0 messages Version imprimable de cet article Version imprimable    ................... PARTAGER . facebook


Venise, un des haut-lieux de la « sollersie », là où Philippe Sollers et Dominique Rolin avaient l’habitude de se retrouver pendant deux semaines, deux fois par an (à la mi-mai et la mi-septembre), dans la « chambre aux trois fenêtres de la Calcina » (une plaque commémorative en témoigne aujourd’hui). Sollers a découvert Venise en novembre 1963. Il nous décrit cette arrivée ici : « Arrivant pour la première fois, de nuit, à Venise ». Venise « La Cité absolue : Venise, le lieu et la formule ».

Venise, célébrée dans l’œuvre de Sollers (La Fête à Venise, Le Cœur absolu , notamment, et dans son Dictionnaire amoureux de Venise) vient de vivre une semaine d’« acqua alta » historique, sans équivalent depuis 53 ans.

Philippe Sollers a consacré une entrée de son Dictionnaire amoureux de Venise à l’« Acqua Alta », mais il n’a pas connu d’inondation aussi-haute. Il y décrit d’un ton léger, un phénomène habituel à Venise. Benoît Monneret qui illustre (bénévolement) les articles de pileface a imaginé ce que Philippe Sollers n’a pas vécu avec cet épisode 2019 de l’acqua alta.

JPEG - 46.9 ko
Acqua Alta
Crédit illustration : benoit.monneret@gmail.com

« Acqua Alta » (Dictionnaire amoureux de Venise)

JPEG - 34.7 ko
Feuilleter le livre sur amazon.fr

Acqua Alta

La ville est à fleur d’eau, elle se laisse envahir par elle. C’est l’inondation, et il faut installer sur des tréteaux des passerelles de planches. Restons sur les quais, des bottes sont nécessaires, mais on peut aussi retrousser ses pantalons et marcher pieds nus dans cette prairie liquide. Tu enlèves tes souliers à talons, tu danses un peu. Tu te souviens ? La main dans la main près de l’église ? Comme on a ri au soleil ?

Le système visant à protéger Venise de ces marées périodiques devait s’appeler « Moïse », installé au large. Moïse et Venise, ça rime. L’engloutissement liquide de la ville est un fantasme classique, un peu solennel mais pas sérieux. Et puis l’eau se retire, tout sèche, il ne s’est rien passé, on oublie. Rien de plus surprenant que la façon qu’a Venise de passer de l’humide au sec. Il pleut sans arrêt, mais une heure de lumière et tout brille. L’ acqua alta est un appel d’air.

On marche dans l’eau, on marche sur l’eau, c’est la fête. Les touristes sont débordés et poussifs, les habitants habitués et passifs, les enfants ravis, les cloches sonnent, la lagune fait sentir sa loi, la ville est un navire à venir.

Bonne raison pour ne plus bouger, faire l’amour et attendre. Surtout, ne me dites pas que ce livre est trop personnel.

Ph. S.
(Le site de Philippe Sollers)

JPEG - 26.3 ko
...tête de gondole
Crédit illustration : benoit.monneret@gmail.com

Acqua Alta historique du 12 novembre 2019

Mardi 12 novembre :

Ce mardi soir, 12 novembre 2019, soirée désastreuse pour les habitants de Venise. La ville a donné l’impression d’être totalement engloutie sous les eaux. La faute à une « acqua alta » (« marée haute ») jamais atteinte depuis 53 ans, avec de l’eau qui est montée jusqu’à 1,87 m. Les images montrent des scènes dévastatrices. De nombreux bateaux se sont échoués sur les trottoirs tandis que des habitants ont été contraints d’entrer dans les bâtiments par les fenêtres. Un Vénitien de 78 ans est décédé, électrocuté dans son appartement inondé
L’eau a envahi les églises, commerces, musées et hôtels de ce joyau classé au patrimoine mondial


ZOOM : cliquer l’image

Dans le somptueux Palais Gritti, où descendirent Ernest Hemingway, Elizabeth Taylor et Richard Burton, les eaux submergeaient le bar et les sofas en velours et menaçaient tapisseries et livres reliés.
Le Gritti Palace est un hôtel de luxe situé sur le grand Canal :

JPEG - 138.4 ko
Le Palais Gritti sans acqua alta

Mercredi 13 novembre :

La polémique prend de l’ampleur Le projet Moïse, composé de digues mobiles censées protéger Venise d’une noyade sous les eaux de la lagune, s’est retrouvé au coeur des débats ce mercredi, en raison de malfaçons, de critiques sur son efficacité et d’enquêtes pour corruption qui ont retardé fortement sa mise en place.


Venise le 13 novembre / © Marco BERTORELLO / AFP
ZOOM : cliquer l’image

Jeudi 14 novembre :

L’état d’urgence est décrété pour cause d’inondation. Annonce faite par le Premier ministre Giuseppe Conte :
"Le cabinet a approuvé l’état d’urgence à Venise", a écrit M. Conte dans un tweet, ajoutant que 20 millions d’euros allaient être débloqués "pour les interventions les plus urgentes".


14 novembre. La Basilique Saint-Marc ou le théâtre de la Fenice ont été la proie d’une eau boueuse et salée venue de la lagune. / © Filippo MONTEFORTE / AFP
ZOOM : cliquer l’image

Vendredi 15 novembre :

Ce vendredi, la place Saint-Marc a été fermée. L’"acqua alta" atteignait encore 1,54 mètre. A la mi-journée, le maire de Venise Luigi Brugnaro avait ordonné la fermeture de la célèbre place Saint-Marc.

"Je suis dans l’obligation de fermer la place Saint-Marc pour épargner aux citoyens tout risque sanitaire, un désastre", avait affirmé le maire.


Venise le 15 novembre / © Filippo MONTEFORTE / AFP
ZOOM : cliquer l’image

Samedi 16 novembre :

Le niveau d’alerte météorologique a été légèrement baissé ce samedi à Venise, toujours inondée et placée sous état d’urgence au lendemain d’un nouveau pic de marée haute qui a dévasté la fragile cité lacustre.
L’équipe d’Italie de football s’est rendue le matin dans la ville au lendemain de leur victoire en Bosnie-Herzégovine (3-0) lors des qualifications à l’Euro-2020.


Le goal de l’équipe d’Italie de football Gianluigi Donnarumma à Venise. /
© Filippo MONTEFORTE / AFP
ZOOM : cliquer l’image

Crédit : France 3-régions


Venetia


« Qui la voit une fois s’en énamoure pour la vie et ne la quitte jamais plus,
ou s’il la quitte c’est pour bientôt la retrouver,
et s’il ne la retrouve, il se désole de ne point la revoir.
De ce désir d’y retourner qui pèse sur tous ceux qui la quittèrent
elle prit le nom de « Venetia »,
comme pour dire à ceux qui la quittent, dans une douce prière :
« Veni etiam », reviens encore. »

Extrait du discours du Doge Alvise Ier Mocenigo dit aussi Luigi Mocenigo, lors de sa intronisation le 23 août 1570

JPEG - 186.7 ko
Tintoret, Doge Alvise Ier Mocenigot, 1570

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
Ajouter un document
  • Lien hypertexte

    LIEN HYPERTEXTE (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)