vous etes ici : Accueil » THEMATIQUES » Sollers critique littéraire » La crédulité est un vilain défaut
  • > Sollers critique littéraire
La crédulité est un vilain défaut

D’après Jean de La Fontaine

D 9 août 2014     A par Viktor Kirtov - C 0 messages Version imprimable de cet article Version imprimable    ................... PARTAGER . facebook


Poursuite de la chronique de l’été.
C’est une fable moderne dont l’inspiration m’est venue alors que je constituais un banal dossier de demande de duplicata de carte-grise perdue...
M’en étais aperçu au moment de partir en vacances. Au retour, pas constaté de réapparition, il me fallait donc agir. C’est l’histoire d’une petite déconvenue, qui mitonnée à la sauce Canard mériterait peut-être un encart dans le
Canard Enchaîné ou autre volatile de la même espèce. Le diable se cache dans les détails et le bestiaire de La Fontaine. La version brute :

La crédulité est un vilain défaut

JPEG - 25.4 ko
Lorànt Deutsch dans Jean de La Fontaine, le défi, un film de Daniel Vigne, 2006.

Quoi de plus naturel, aujourd’hui, que de lancer Google « duplicata carte-grise »

Et, en bonne position dans les réponses :

La page d’accueil est simple, fonctionnelle. Un agrément et une habilitation de la Préfecture sont rassurants :

etc.

Duplicata ce Carte grise en 1 minute !

Oui, ça coûte 29,50 € !

C’est raisonnable, somme toute.

Je me dis que le choc de simplification administrative est là sous mes yeux. Bravo Hollande (...une fois n’est pas coutume) !

Bingo !

Je remplis le questionnaire et sors ma carte Visa.

C’est parti. En deux temps, trois mouvements.

Vraiment Bravo, Mr Hollande !

· Quelques instants après un message de confirmation m’arrive par mail :

Première petite déconvenue :

Le TTC de 29,50 € est devenu 32,00€ sans crier gare.
Inventivité du Fisc : l’ajout à la TVA, d’une TAXE FISCALE (sic) de 2,50€

...On râcle vraiment les fonds de tiroirs !
Mais une si efficace simplification mérite bien récompense,
... qui n’est somme toute, que l’équivalent d’un pourboire à ma coiffeuse vietnamienne. Et je ne fais pas dupliquer ma carte grise tous les mois. Tout est donc pour le mieux dans le meilleur des mondes. Soyons un peu positif, plutôt que toujours râler !

Quelques instants encore, Drin... Drin : nouveau message de Vos-formailtes.fr

Déjà...! Quelle rapidité !
« il est trop fort le Hollande ! »... me souffle mon voisin Jamel Debbouze !

Je suis bluffé. Il va falloir que je révise mon jugement sur notre président et notre administration dont le poids cumulé, national plus collectivités locales, n’a cessé de grossir, malgré les cures d’amaigrissement forcé, presque partout ailleurs, depuis la fin des Trente Glorieuses (oui, c’était il y a très longtemps). Mais là, notre administration s’éclate pour le bien de tous, semble t-il.
J’ouvre le mail, un peu fébrile, et un peu honteux d’avoir été si prompt à la critique, alors que comme pour La lettre volée d’Edgar Poe, le message de Vos-formalites.fr est là sous mes doigts sur le clavier. Il suffit de l’ouvrir...


Et là, que vois-je ?
Oui, que vois-je ?

...la liste des documents à remplir pour constituer le véritable dossier
et plus encore : « à transmettre par courrier postal suivi ou recommandé »...

Je suffoque, ouvre la fenêtre...
Je suis furieux d’avoir cru au miracle alors que ce n’était qu’un mirage. Trop crédule encore une fois face aux promesses de Hollande. Et j’étais délesté de 32 €, au passage !

Le crédule jura mais un peu tard que l’on ne l’y reprendrait plus. Il se dit que cette liste et les formulaires sont sans doute disponibles en libre-accès sur le site de la Préfecture, s’il s’était donné un peu la peine de rechercher ce site. Certes, il n’est pas en tête de gondole, mais il doit bien exister.

Nouvelle requête Google « préfecture Rambouillet »
Réponse :

http://www.yvelines.gouv.fr/Services-de-l-Etat/Sous-prefecture-de-Rambouillet

Oui ! La sous-préfecture m’ouvre ses pages.
Quoi de plus intéressant et pratique, sur la page d’accueil, que d’y trouver un historique, ainsi que la description de l’organisation et missions de la sous-préfecture, avec des précisions aussi édifiantes que :

« Les services de la sous-préfecture sont placés sous l’autorité du sous-préfet.
Le sous-préfet est le chef de l’arrondissement. Il est le délégué du préfet dans l’arrondissement. A ce titre, il assiste le préfet dans la représentation territoriale de l’Etat et, sous son autorité :

Il veille au respect au respect des lois, réglemente et concourt au maintien de la sécurité et de l’ordre public et à la protection des populations.

Il anime et coordonne l’action des services de l’Etat pour la mise en œuvre des politiques nationales et communautaires, notamment en matière d’aménagement du territoire et de développement local.

Il participe à l’exercice du contrôle administratif et au conseil aux collectivités locales.

En l’absence du sous-préfet, celui ci est remplacé par le secrétaire général, directeur de préfecture, dans la plénitude de ses fonctions. » (sic)

(Et lorsque le distributeur de tickets de numéros d’ordre, à l’entrée, ne fonctionne pas, vous appelez les pompiers... ajoute une voix off apocryphe)

Et dessous, une photo légendée : Abdel-Kader GUERZA, Sous-préfet de Rambouillet. qui valide le forfait.

A-t-il ouvert cette page d’accueil ? Comment peut-il laisser cautionner cette page par sa photo ? Comment n’a-t-il pas eu la réaction de remiser toute cette langue de bois convenue dans une annexe pour les curieux ? C’est pourtant par là que je suis entré, par là que j’ai été guidé... (Par souci d’objectivité, je dois préciser avoir découvert plus tard, que cette page d’accueil de la sous-préfecture n’est qu’une sous-page du site générique de la préfecture, dont la page d’accueil ne souffre pas de ces critiques)


Je cherche alors dans le menu, une section correspondant plus à mon besoin.

Le sésame est là : « DEMARCHES ADMINISTRATIVES »

Cliquons :

Juste un lien sybillin : « Fiche auto-contrôle duplicata - format : PDF »

Cliquons encore :

Tout semble clair, net, concis. Que demande le peuple ?
(...du pain et de la brioche, mais c’était en 1789 !)

J’ai une nouvelle immatriculation. Je relève donc de la colonne de droite (...déjà pré-catalogué !)
Le diable se cache dans les détails, on le sait.

Pourquoi diable le lien sur le formulaire Cerfa n° 13750*03, indispensable n’est-il pas cliquable ?
Il va falloir continuer la pioche ailleurs...

Et voilà comment le débonnaire La Fontaine se métamorphose en un plus tortueux Kafka.

Pourquoi diable aussi, le formulaire Cerfa n° 13753*02 de simple déclaration de perte n’est-il même pas mentionné ?
(La note en fin de page qui mentionne qu’un certificat de perte ou de vol peut être obtenu auprès d’un commissariat de police ne tient pas compte des pratiques actuelles. Mon commissariat n’enregistre plus les déclarations de perte de carte grise, seulement les déclarations de vol, et ceci depuis plusieurs années.)

Pourquoi diable, n’y-a-t-il personne au sein de l’administration capable de pondre une check-list aussi bien léchée - avec tous ses formulaires associés - comme celle de Vos-formalites.fr (car le premier mouvement d’humeur passé, à l’usage, force est de reconnaître que c’est bien fait !).

Le Régisseur des recettes demande 52,50 Euros dans la colonne de droite, 2,50 Euros dans la colonne de gauche...

Selon que vous serez puissant ou misérable... non de droite ou de gauche ...vous serez taxés différemment. Où donc est la Justice ?

Si votre immatriculation était déjà au nouveau format, il faut payer plus... Ce nouveau format, conçu dans un souci de simplification ...coûte plus cher à être dupliqué !!! Etrange !

Y-aurait-il quelque chose qui m’échappe ?

Dois-je m’attendre à une nouvelle facture de mon mandataire préféré ? C’est plus que probable. Prélèvement préfectoral oblige.

Le diable se cache dans les détails, on te l’a bien dit.

C’est nouveau, c’est plus simple, donc c’est plus cher...

- Mais bien sûr, lance Hercule Poirot, le business préfectoral est un business comme un autre : basé sur le modèle marchand qui sous-entend que ce qui est étiqueté "Nouveau" peut être vendu plus cher...

- Vous êtes génial Hercule !

- Oui ! Pigeon tu es, pigeon tu resteras !
Tu es un damné pour l’éternité.

- Ne le savais-tu pas ? murmure une voix d’outre-tombe
qui ajoute : pour ton insondable crédulité,
ta pénitence sera de relire tout La Fontaine, Kafka, Dante et Chateaubriand...

- ...Et François Hollande pour ses miracles annoncés qui ne se réalisent pas ? ose ajouter...

- Mais triple buse, tu sais bien que seul Dieu peut faire des miracles et François Mitterrand est mort depuis longtemps.

V.K., 6 août 2014

oOo

Philippe Sollers et La Fontaine

Dans un documentaire « JEAN DE LA FONTAINE, FIDELE ET REBELLE » de 2007, Philippe Sollers s’exprime sur notre illustre fabuliste, mais aussi méconnu. Ecoutez le, il a des dons de conteur ; c’est un bon observateur et critique de la grande Bibliothèque littéraire et de ses auteurs

Extraits video

*

Plus sur pileface, une sélection :

Jean de La Fontaine, fidèle et rebelle
La subversion de La Fontaine

Sur Kafka
Où est le vrai Kafka ? avec une archive radiophonique inédite

Sur Dante
Un soir au Collège des Bernardins en compagnie de Sollers et Dante
La Divine Comédie
Un Sollers ’al dante’

Sur Chateaubriand
Chateaubriand à Venise (Dictionnaire amoureux de Venise)
Chateaubriand en trombe par Cécile Guilbert (pdf)

*

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document