vous etes ici : Accueil » CRITIQUES » Des bouffées d’encre
  • > CRITIQUES
Des bouffées d’encre

D 28 janvier 2007     A par Michaël Nooij - C 0 messages Version imprimable de cet article Version imprimable    ................... PARTAGER . facebook


Le temps presse. Viens de lire Paradis II,

et une fois de plus je sors rajeuni et confirmé d’un texte de Ph. S. C’est haletant, une étrange expérience, à recommander, sorte de shoot lingual, succession de hautes volées et d’abîmes béants en forme de grand huit sur le signe de l’infini bien sûr, les joies du poète, ses explosions, ses milles soleils - et démons -au coeur, in the very core of the question.

"des bouffées d’encre" : comme c’est bien trovato !

"que voulez-vous les finis ils en doutent de leur infini"
 : qui dit mieux ?

JPEG - 42 ko
Michaël Nooij, 2007<BR>
ZOOM : clic sur image

Exemplairement sotériologique, juste ce qu’il faut... pour ne pas errer stupidement... post-apocalyptique... rédemption... La voie quoi... Expérience littéraire très salutaire, rafraîchissante. Humour, distance, sainte colère, vision, lucidité, règlement de compte avec la "modernité", creusement hallucinatoire de la question homme-femme : on connaît les invariables de la plume sollersienne, infatiguable (cet homme écrit plus vite que Dieu ne peut lire), menées au bout de leur circonvolutions, sans jamais lasser le lecteur bienveillant.

James J., Isidore D., Antonin A. aussi sont présents et à l’oeuvre dans cette oeuvre.

A mettre donc d’urgence sur la liste des ouvrages à lire en classe terminale ; cela donnera aux lycéens les bonnes catégories d’emblée pour pouvoir partir à l’assaut du monde, ou comment devenir soi-même son poète sauvé du pire, imperméable aux illusions néantissimes...

Livre à citer, passages à répéter autour de soi. Sourires.

Connivences désabrutisées...

MIKL [| :)


Reproductions de tableaux de Michaël Nooij sur ce site :

Muse : Lettres d’amour et d’ailleurs.
Tulipes : Sollers en son jardin, avec Dominique Rolin.
Iris aux papillons, Théophile de Viau : Le nouvel ordre sexuel en marche.
Nus : Fleurs, Dieux, Femmes.
Sollers le Vénitien : A chacun son paradis.

Son site personnel

(NDLR)

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document