vous etes ici : Accueil » THEMATIQUES » Sollers et son temps » Paris Dakar, 1984
  • > Sollers et son temps
Paris Dakar, 1984

L’Infini, Denoël

D 24 juin 2006     A par Viktor Kirtov - D. Brouttelande - C 0 messages Version imprimable de cet article Version imprimable    ................... PARTAGER . facebook


1984, L’Infini sponsorise le Paris-Dakar, l’équipage Mokart / Fevre sur Susuki GSX 100, N° 122
La revue L’Infini qui a pris le relais de Tel Quel à sa disparition en 1982, est encore hébergée transitoirement chez Denoël, avant de rejoindre, peu après, son camp étape : Gallimard.

Sur une proposition de photo de D. Brouttelande, présentée par V.K. :


- Crédit : www.dakardantan

Quels arguments l’équipage a-t-il pu faire valoir pour que le budget « tiré » de L’Infini supporte ce sponsoring, même modeste ? Ces immensités sableuses qui évoquent l’infini ? Cette quête de l’homme à la recherche de ses limites et de son moi ? Le sourire de l’équipière ? L’enfer et le paradis ? La divine comédie, quoi...

Ph. S. : [...] le paradis est mal vu. On en parlera plus tard, après votre mort. Dante dit qu’il faut en parler tout de suite. Ô richesse inconnue qui communique, à travers la pauvreté, son énergie flamboyante à l’art ! N’est-il pas étrange qu’il nous faille le dénuement le plus complet pour prouver l’art ? Eh oui ! Pour donner du concret à toutes ces représentations brûlantes, à ces rondes, à ces danses, à ces chants, pourquoi ne pas employer le vocabulaire musical de Bach : tantôt vous serez dans une courante, puis dans une sarabande, puis dans une fugue, et pourquoi pas, de temps en temps, dans une gigue, une sicilienne, un rigodon ... j’aime le mot « fugue ». La cavale, on est en cavale ...

B. C. : Comme Parménide ...

Ph. S. : Cavales de Parménide qu’il faut bien entendre aussi comme étant des juments. Ce sont des juments qui emportent ce grand désir qui mène à l’écart des mortels. La déesse vous instruit en faisant tourner la porte. Nous allons donc de lumières en lumières, joyeuses et douces. La joie et la douceur, dans le « doux style nouveau », sont conjuguées. Nous sommes en train de tourner comme des meules, les « saintes meules » au chant XII. Saint Bonaventure nous parle de Dominique ...

B. C. : Tout à l’heure, c’était le dominicain saint Thomas qui nous parlait de François. Là, c’est le franciscain Bonaventure qui nous parle de Dominique. Dante organise un éloge croisé, chacun des deux s’en prenant, en retour, aux dérives de sa propre compagnie...

Ph. S. : Cette idée est très belle, car on va pouvoir critiquer la situation en faisant l’éloge croisé des concurrents (rires). Saint Bonaventure ...
ltinerarium mentis ad Deum. [...]

Philippe Sollers
La Divine Comédie,

Entretiens avec Be noît Chantre

Desclée de Brouwer, 2000
Gallimard Folio, pp. 550-551



En janvier 1984, quand se termine le Dakar, Philippe Sollers a 48 ans et a publié en 1983, son best seller Femmes . Jean Paul Fargier va réaliser un film de 74’ : un «  entretien Godard-Sollers « qui, partant du film «  Je vous salue, Marie  » de Godard, s’élargit rapidement à la religion et à sa représentation artistique. Cette année là, Jean Paul Fargier, encore lui, réalise un autre film avec Sollers : «  Sollers Joue Diderot  », un film de 55’. Diderot, par la bouche de Philippe Sollers, plus libertin que jamais, explique pourquoi il aime la TV en couleurs, comment il a inventé la psychanalise, quels sont ses rapports exacts avec Catherine de Russie et Sophie Volland. ( Casting : Elisabeth Barille, Annie Hamel )

Plus tard, dans son roman, Le Coeur Absolu , Sollers nous dira : « La Société [ Le Coeur Absolu ] a été fondée le 8 octobre 1984, à 18 heures, à Venise, par très beau temps. Les membres fondateurs se souviendront toujours de ce temps, et plus particulièrement d’une certaine couleur jaune, d’une certaine couleur violette. Le siège de la Société est au 8, Piazza San Agostino, au troisième étage. »

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document