vous etes ici : Accueil » IL A DIT » Un homme libre
  • > IL A DIT
Un homme libre

Philippe Sollers, " Ombre et lumière" entretien avec Philippe Labro

D 15 juin 2008     A par A.G. - C 1 messages Version imprimable de cet article Version imprimable    ................... PARTAGER . facebook


Un homme libre, 8’ 48

Provocateur, clown, irresponsable...
Bordeaux, 1936, l’enfance...
les messages codés
la maladie, la lecture
en général je suis renvoyé
les étrangères
on devient écrivain quand on est sensible aux voix
deux frères épousent deux soeurs
la société ne veut pas d’artistes
Manet, dedans dehors...

*

Bon qu’à ça, 8’ 32

Pour vivre cachés, vivons heureux...
rentrer dans les intervalles
goûter avec les cinq sens à la fois
tout le monde est écrivain sauf moi
j’adore les musiciens
Glenn Gould
le rythme

*

Je suis un très bon agent secret, 8’

il faut être très organisé
un chinois vient de Shanghaï...
mon vrai corps est dans ma façon de choisir les mots
l’ironie n’est plus comprise
la qualité principale de l’homme : le courage d’être heureux

crédit : LogosTeleios

*

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document


1 Messages

  • Valérie Bergmann | 6 février 2009 - 18:31 1

    " Le plus beau des courages est celui d’être heureux ".
    Pendant que la plupart des écrivains se complaisent dans la facilité de l’autodestruction, Ph.sollers, s’acharne au bonheur, apporte à ses lecteurs la base de la connaissance universelle, littérature, sculptures, peintures et musique classique. Les classiques sont très recommandés, et pour cause : en pèriode nihiliste, cet adversaire de la société invite le lecteur, (celui qui sait lire, et non "oublire" comme il le dit au travers de ses oeuvres, à une culture infinie, sans tergiverser sur ses états d’âme qu’il laisse de côté, un style-o-la main.
    Le contraire de Sollers n’est qu’hypocrisie.

    Merci pour ces trois entretiens filmés.