4 5

  Sur et autour de Sollers
vous etes ici : Accueil » SUR DES OEUVRES DE SOLLERS » Un verre au bord de l’atlantique ; un dernier verre en (...)
  • > SUR DES OEUVRES DE SOLLERS
Un verre au bord de l’atlantique ; un dernier verre en Atlantide

D 28 mars 2022     A par Thelonious - C 0 messages Version imprimable de cet article Version imprimable    ................... PARTAGER . facebook


Même si "vous n’êtes le frère et le camarade de personne, [que] vous êtes seul, et qu’aucun autre Atlante ne vous fera signe, [que vous êtes l’unique roi de votre royaume]", il n’est pas interdit au contraire d’en réunir deux ici et d’établir des correspondances.
"On n’est pas si seuls somme toute", comme a dit quelqu’un...
Vous lisez, alors vous croyez : le Roi Sollers et Leroy sollersien : extraits.

Quand Monica Vitti

Au coeur de l’insomnie

Nous rappelle

A nos éclipses

On aura beau dire

On aura beau faire

On ne pourra nous retirer

Cette élégance des temps endormis

Là-bas

En Atlantide.

Des éclipses, J. Leroy (Un dernier verre en Atlantide)

*

"Pas de trafic sexuel dans l’Atlantide, une harmonisation sous-jacente. Peu de criminalité, en dehors de quelques homicides inévitables, pas de féminicides, les conflits sont réglés par des négociations surveillées par une police d’autant plus puissante qu’elle est invisible. On se croirait à Venise ou en Chine. Tout ce qu’on peut dire, c’est que quelqu’un ou quelqu’une a disparu. la police n’interpelle pas, elle éclipse."

Graal, Ph. Sollers

*

La révolution n’est pas un dîner de gala

Disait le président Mao

C’est bien dommage

La révolution c’est plutôt ma queue bien raide

Dans ta bouche

Ta chatte

Ton cul

Du foutre sur ton visage

Et l’Internationale dans l’avenue

L’avenue au soleil.

Avenue au soleil, J. Leroy (Un dernier verre en Atlantide)

*

"Elle écarte son peignoir, et commence à se caresser, en lui enjoignant de faire comme elle. Elle finit par rire, elle a joui. Lui, pour respecter les règles de son entraînement, n’a pas donné son foutre, mais a beaucoup joui quand même. Pour le foutre, il faudra qu’elle l’autorise et le lui demande en lui tendant une soucoupe, qu’elle regardera avec satisfaction, en touchant du doigt la semence".

Graal, Ph. Sollers

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
Ajouter un document
  • Lien hypertexte

    LIEN HYPERTEXTE (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)