Sur et autour de Sollers
vous etes ici : Accueil » NOTES » La leçon de vie d’Axel Kahn par : PileFace.com
  • > NOTES

La leçon de vie d’Axel Kahn

D 7 juillet 2021     C 0 messages Version imprimable de cette Brève Version imprimable   

Le médecin et généticien Axel Kahn s’est éteint, à l’âge de 76 ans, d’un cancer, le 6 juillet.

J’avais écouté son ultime entretien à La Grande Librairie, le 23 juin, qui se terminait par un simple « au revoir » émouvant, chacun sachant qu’il n’aurait pas lieu. Et malgré l’intensité de ce témoignage, n’ai vraiment mesuré l’imminence de l’issue fatale qu’en lisant son blog qu’il a pu tenir du 3 juin au 17 juin pour rendre compte de ce qu’il a intitulé : « LA CHRONIQUE APAISÉE DE LA FIN D’UN ITINÉRAIRE DE VIE ».

Le dernier message d’Axel Kahn

Mercredi 23 juin 2021, Axel Kahn était l’invité exceptionnel de l’émission La Grande Librairie pour présenter son dernier livre, baptisé "Et le Bien dans tout ça ?" (éditions Stock). Le 17 mai, le médecin généticien, président de la Ligue contre le cancer, a annoncé être atteint d’un cancer incurable, l’obligeant à se retirer de ses fonctions au sein de l’association. Depuis, il tient également une chronique journalière dans laquelle il évoque la "fin de vie apaisée", selon ses mots. "Je suis comme j’espérais être : d’une total sérénité", avait-il écrit sur son compte Facebook, le 21 mai 2021, dans une émouvante lettre d’"au revoir à ses amis". Dans un long entretien accordé à François Busnel, enregistré quelques jours plus tôt chez lui, le scientifique est revenu sur sa fin de vie, sa maladie incurable et son rapport à la mort mais surtout : à la vie.

Et le 17 juin, quelques jours avant son ultime entretien avec François Busnel, il a laissé « tomber le rideau ».
Les derniers mots de son blog :

Axel, le loup, (en référence à La mort du loup d’Alfred de Vigny ) s’apprête à laisser se faire les choses qui doivent se produire, souriant.

Ou comment transformer une agonie en hymne à la vie, à la beauté, à la communion « souriante » avec les siens , (en serrant les dents pour dompter la douleur, de plus en plus shooté par les doses croissantes de morphine et d’opium !)

Une leçon de vie qui m’a chamboulé ! En arrière plan, cette question lancinante, sans réponse : comment me comporterais-je en fin de vie annoncée et irrémédiable comme celle qu’il a vécue ?

https://axelkahn.fr/la-chronique-apaisee-de-la-fin-dun-itineraire-de-vie/

V.K.

VOIR AUSSI
L’article du Point :
Le professeur Axel Kahn est mort

Jusqu’en avril, je planifiais les années civiles ; puis des saisons. Ce furent bientôt plutôt les semaines. Ce ne sont plus désormais que les aubes naissantes que je verrai, émerveillé, bleuir. Cela en vaut pourtant toujours la peine

tweetait Axel Kahn le 29 mai dernier. Le médecin et généticien, qui venait de quitter la présidence de la Ligue nationale contre le cancer, s’est éteint le 6 juillet et aura presque jusqu’au bout, sur Twitter, sur son blog, dans de nombreuses interviews écrites et télévisées, tenté de raconter ce que c’est, pour un homme, de voir arriver sa fin.

Début avril, un mois à peine après la sortie de son dernier livre* (le 30ième !), l’ancien chercheur apprenait en effet l’aggravation « fulgurante » du cancer dont il souffrait jusqu’ici en secret. La mort se profilait et il le fit aussitôt connaître publiquement pour ne plus cesser, dans des messages poignants et parfois un peu déconcertants, d’évoquer l’affreux compte à rebours et d’en tirer des leçons de sagesse.
[...]
La suite ICI


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
Ajouter un document
  • Lien hypertexte

    LIEN HYPERTEXTE (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)