vous etes ici : Accueil » THEMATIQUES » Tribune des lecteurs / Tribune libre » Du rififi chez les poètes
  • > Tribune des lecteurs / Tribune libre
Du rififi chez les poètes

D 28 février 2017     A par Pascal Boulanger - C 1 messages Version imprimable de cet article Version imprimable    ................... PARTAGER . facebook


JPEG - 105.1 ko
Affiche détournée

Dans notre courrier, ci-après un billet d’humeur de Pascal Boulanger.

V.K.

Librement titré et illustré par nos soins. Pascal Boulanger, présent par ailleurs sur Pileface ICI.

Une affaire de famille ou l’affairement poétique

Par Pascal Boulanger

J’ai, sous les yeux, la copieuse, confuse et indigeste anthologie d’Yves di Manno et d’Isabelle Garron : "Un nouveau monde : poésies en France, 1960-2010". (Flammarion).

JPEG - 42.5 ko
...CITY OF [BAD] DREAMS

Première remarque : malgré l’embarras manifeste des rédacteurs au style ampoulé... on n’est jamais mieux servi que par soi-même (les deux auteurs du livre se sont vulgairement inclus dans l’anthologie).

Deuxième remarque, le pôle Flammarion/POL fonctionne à plein. L’édition de création, multiple en France (notamment les auteurs des éditions Rougerie, Corlevour, Le Temps des Cerises, Ad solem, Tarabuste) sont absents.

Troisième remarque : les poètes issus de "Tel Quel" sont tout bonnement censurés (aucun poème de Marcelin Pleynet, de Jacqueline Risset, et de Claude Minière... "Paradis" de Sollers, sans aucun doute un des plus grands livres poétiques des 50 dernières années n’a évidemment pas été lu). Du reste, concernant « Tel Quel », on peut lire ceci : Tel Quel a indéniablement occupé dans le paysage littéraire d’alors une place que d’aucuns qualifierait d’enviable, quoiqu’un peu disproportionnée si l’on songe à la maigre postérité des œuvres qu’elle a engendrées. On serait curieux de connaitre les œuvres lues par nos deux compères : Carrousels de Jacques Henric ? Le livre partagé de Pierre Rottenberg ? les livres de Baudry, de Thibaudeau ? Sans doute pas, puisqu’on apprend que c’est Tel Quel qui a éloigné de la poésie ses lecteurs potentiels. Bref, Sollers, avec ses méchantes études sur Dante, Mallarmé, Rimbaud, Hölderlin a tué les poètes autoédités (comme nos deux rédacteurs) ou édités à compte d’Etat.

Quatrième remarque : les poètes publiés par Gallimard, s’ils ont le malheur d’être catholiques : Jean-Pierre Lemaire, Philippe Delaveau et Pierre Oster n’existent pas. Quant aux grands absents, qui n’ont pas le droit à la publication ne serait-ce que d’un seul poème, ils sont légion : Jean Maison, Marie-Claire Bancquart, Francis Combes, Dominique Grandmont, Joseph Guglielmi, Jean-Michel Maulpoix, Bernard Vargaftig, Jean-Baptiste Para, Charles Dobzinsky, Jacques Darras... (liste loin d’être exhaustive).

Enfin, me concernant, ma bibliographie s’arrête en 2011... (après je suis mort, en effet, pour ces deux grandes têtes molles). Et je suis classé (mais ce n’est pas eux qui parviendront, ni personne d’autre d’ailleurs, à me "classer") dans la rubrique : "Quelques oeuvres autour "d’Action poétique" et de "Change".

Poésie du spectacle/Spectacle de la poésie

Pascal Boulanger

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document


1 Messages

  • Jean-François Mathé | 1er avril 2017 - 18:32 1

    N’ayant pas lu ce "Nouveau monde", je ne porterai pas de jugement global sur lui. Mais je fais confiance à la compétence de lecteur de Pascal Boulanger et je suis effaré par le nombre de maisons d’édition et de poètes de qualité exclus de cette anthologie ! Quant à prétendre que "Tel Quel a éloigné de la poésie ses lecteurs potentiels", les deux auteurs qui se sont sans vergogne inclus dans le livre pourraient se demander si ce qu’ils écrivent eux-mêmes (en particulier Isabelle Garron) ne contribue pas à faire fuir définitivement la poésie. Nouveau monde, ou nouvelle arnaque ?