vous etes ici : Accueil » NOTES » Thierry Paquot, Les situationnistes en ville par : PileFace.com
  • > NOTES

Thierry Paquot, Les situationnistes en ville

D 29 avril 2015     C 0 messages Version imprimable de cette Brève Version imprimable   

Les situationnistes en ville
Thierry Paquot

Date de parution : 07/05/2015 Editeur : Infolio ISBN : 978-2-88474-738-7 EAN : 9782884747387. 280 p.

Le mouvement situationniste, né en 1957, a défendu ses thèses sur la « psychogéographie », la « dérive », « l’urbanisme unitaire »… dans sa revue L’Internationale Situationniste. Ces notions ont parfois été altérées par des thuriféraires zélés ou par des contradicteurs indélicats. Contre l’architecture académique, contre l’architecture fonctionnaliste, elles exaltent la ville labyrinthique, les rencontres, les surprises, les détournements, la gratuité, et dénoncent les conformismes. Plutôt que d’évaluer la pertinence de ces thèses, ce livre a l’ambition de poursuivre leur salutaire oeuvre de dénonciation des pièges consommatoires et de contribuer à résister là où il y a oppression, à inventer là où il y a imposition d’un modèle libéralotechnocratique, à expérimenter là où la globalisation favorise la répétition du même.
Textes de Thierry Paquot, Chris Younès, Giuseppe Panella, Mario Pezzella, Tiziana Villani, Patrick Marcolini, Guy Amsellem, Laurent Gervereau.

Sommaire

INTRODUCTION
LIRE ET RELIRE LES SITUATIONNISTES
RÉSISTANCES CRÉATRICES URBAINES VIA L’INTERNATIONALE SITUATIONNISTE
ROUSSEAU, DEBORD ET LE "CAUCHEMAR METROPOLITAIN"
LE RÉGIME POLITIQUE ET ESTHETIQUE DE LA SOCIÉTÉ DU SPECTACLE
CARTOGRAPHIES DES DÉRIVES
A QUELLE VILLE LES SITUATIONNISTES RÊVENT-ILS ?
DÉRIVE NOCTURNE
LA RELATION ENTRE L’ART ET L’ARCHITECTURE DANS LA PENSÉE SITUATIONNISTE DE L’ESPACE PUBLIC
DÉPASSER DEBORD

*

Thierry Paquot - Désastres urbains aux éditions La Decouverte

Désastres urbains
Les villes meurent aussi

Thierry Paquot

Grands ensembles, centres commerciaux, gratte-ciel, gated communities et « grands projets » sont les principaux dispositifs architecturalo-urbanistiques qui accompagnent l’accélération de l’urbanisation partout dans le monde. Emblématiques de la société productiviste et construits au nom du « progrès » et de la « marche de l’histoire », ces désastres urbains n’ont en réalité comme seule fonction que de rentabiliser des territoires désincarnés et interconnectés.

Cette enquête montre — visites de lieux et de bâtiments, romans, essais, travaux techniques, films ou rapports officiels à l’appui — comment ils façonnent l’uniformisation des paysages urbains, amplifient les déséquilibres sociaux, économiques et écologiques et contribuent à l’enfermement et à l’assujettissement de leurs habitants. Sans compter qu’ils se combinent aujourd’hui aux catastrophes dites « naturelles » (ouragans, tsunamis, séismes, inondations...) pour créer une instabilité et une dangerosité sans équivalent historique.

Ce livre combatif vise à fournir des outils critiques pour les contester et faire advenir dans un avenir proche des alternatives architecturales, des expérimentations urbaines et des modes de vie ouverts et libérés...

Le 17 mars 2015, Thierry Paquot était l’invité de RFI

et le 29 avril sur France Culture : une autre ville est-elle possible ?

Lire : Thierry Paquot : « Les mégapoles multimillionaires doivent décroître »

A propos de l’auteur :

Thierry Paquot, philosophe de l’urbain, participe depuis plus de trente ans aux débats sur la ville, l’architecture et l’urbanisation. Il dénonce dans ses écrits l’urbanisme de l’ère productiviste et propose des alter-architectures au nom de l’écologie existentielle. Il a notamment publié, à La Découverte, Terre urbaine (2006), L’Espace public (2009) et Introduction à Ivan Illich (2012). Il est le rhapsode de la revue L’Esprit des villes.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document