Sur et autour de Sollers
vous etes ici : Accueil » SUR DES OEUVRES DE TIERS » Autour de Julia Kristeva, André Markowicz - traducteur de Dostoïevski, et (...)
  • > SUR DES OEUVRES DE TIERS
Autour de Julia Kristeva, André Markowicz - traducteur de Dostoïevski, et +

D 26 février 2020     A par Viktor Kirtov - C 0 messages Version imprimable de cet article Version imprimable    ................... PARTAGER . facebook


Vincent Josse recevait Julia Kristeva le 16 février 2020 dans son émission Le Grand Atelier.


Julia Kristeva © Getty / Leonardo Cendamo
ZOOM : cliquer l’image

Compte tenu de la proximité de la parution le 5 mars de Dostoievski par Julia Kristeva, dans la collection Les auteurs de ma vie chez Buchet Chastel, figurait parmi ses invités :

André Markowicz, poète et traducteur de Dostoïevski, (mais aussi Gogol ou Tchekhov). Il nous fait bien comprendre que sa traduction vise à restituer la spécificité de la langue russe et sa musique originales. Notons que Julia Kristeva a appris le russe dans son enfance bulgare et « a plongé dans Dostoïevski. Éblouie, débordée, engloutie. »


« Les yeux rivés sur L’Idiot, mon père m’en déconseillait sévèrement la lecture : ’’Destructeur, démoniaque et collant, trop c’est trop, tu n’aimeras pas du tout, laisse tomber !’’ Il rêvait de me voir quitter ’’l’intestin de l’enfer’’, désignant ainsi notre Bulgarie natale. Pour réaliser ce projet désespéré, je n’avais rien de mieux à faire que de développer mon goût inné pour la clarté et la liberté, en français, cela va sans dire, puisqu’il m’avait fait découvrir la langue de La Fontaine et de Voltaire. Évidemment, comme d’habitude, j’ai désobéi aux consignes paternelles et j’ai plongé dans Dostoïevski. Éblouie, débordée, engloutie. »

Julia Kristeva
(4e de couverture de Dostoievski par Julia Kristeva)

Mais aussi :

Samuel Dock, écrivain et psychologue. Co-auteur de Je me voyage, livre d’entretiens avec Julia Kristeva (Fayard) et auteur d’ Eloge indocile de la psychanalyse (Editions Philippe Rey)

Keren Mock Gitaï, psychologue clinicienne, philosophe et traductrice.
Comme pour Julia Kristeva, sa langue maternelle n’est pas le français. Pour elle, c’est l’hébreu. Sa thèse, intitulée « La genèse intertextuelle de l’hébreu moderne : Anastylose d’une langue maternelle », a été dirigée par Julia Kristeva. Co-organisatrice du prochain Colloque de Cerisy

Marie Rose Moro, pédopsychiatre et psychanalyste, à la tête de la Maison de Solenn, Maison des adolescents à l’hôpital Cochin. Grandir, c’est croire, coécrit par Marie Rose Moro et Julia Kristeva (Bayard). Publication le 26/02.


André Markowicz, Keren Mock, Julia Kristeva, Samuel Dock et Marie Rose Moro
© Radio France / Vincent Josse
ZOOM : cliquer l’image

Suivi de "Rencontre avec Sophie de Closets", PDG des éditions Fayard, l’éditeur de Julia Kristeva

Partie I – Introduction : Les chemins des langues pour Julia Kristeva

Partie Ia – Les Invités Samel Dock et Keren Mock

Partie Ib – Le Colloque de Cerisy 2020 / Roland Barthes

Partie IIAvec les nouveaux invités André Markowicz et Marie Rose Moro

Partie IIa – Julia Kristeva évoque Aragon

Partie IIb – Marie Rose Moro et André Markowicz

Partie III – Rencontre avec Sophie de Closets


Julia Kristeva et Sophie de Closets © Radio France / Vincent Josse
ZOOM : cliquer l’image

Programmation musicale :

- Tout ce qu’on veut dans la vie - Louis Chedid
- La Maritza - Sylvie Vartan
- Concerto n°1 en ut majeur opus 15 (allegro) Beethoven / Orchestre philharmonique de Berlin dirigé par Daniel Barenboim
- Try again - Andy Shauf
- Aragon - Thomas Dutronc
- Rosie blue - Ayo
- I’m a fool to want you - Baptiste Trotignon et Camélia Jordana

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
Ajouter un document
  • Lien hypertexte

    LIEN HYPERTEXTE (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)