Sur et autour de Sollers
vous etes ici : Accueil » NOTES » Jean-Dominique Michel, "Anatomie d’un désastre" par : PileFace.com
  • > NOTES

Jean-Dominique Michel, "Anatomie d’un désastre"

D 3 mai 2020     C 20 messages Version imprimable de cette Brève Version imprimable   

Interview de l’anthropologue et expert en santé publique suisse Jean-Dominique Michel sur l’épidémie de Coronavirus et les conséquences du confinement.

Le Genevois est depuis 30 ans l’un des plus grands spécialistes mondiaux de santé publique. Il a travaillé nuit et jour ces dernières semaines pour comprendre ce qui nous arrive. Interview grand format par ATHLE.ch et PHUSIS.ch Philosophie. A écouter absolument avant de vous faire votre propre idée de la crise que nous vivons. Nous sommes loin du discours paranoïaque-critique du faux Suisse Marc-Edouard Nabe.

Extraits et vidéo.

« D’après ce que l’on sait aujourd’hui, les caractéristiques de l’épidémie de Covid en termes de contagiosité, de dangerosité et de létalité sont exactement les mêmes, en termes d’ordre de grandeur, que les épidémies d’influenza [grippe] qu’on a années après années, ni plus, ni moins… »

« Depuis le début on a ce traitement médiatique assez halluciné qui en fait une espèce de catastrophe apocalyptique… Vous feriez la même chose avec la grippe année après année, ou avec les cancers ou les maladies cardio-vaculaires, vous généreriez le même état de terreur dans la population… »

« Le confinement, c’est le pire cas de figure pour faire flamber une épidémie »

« Toute l’épidémiologie infectieuse nous apprend que ce qu’on a fait est l’inverse de ce qu’il fallait faire, il ne faut surtout pas confiner l’ensemble de la population comme on l’a fait. […] Ce que je dis c’est que l’essentiel des morts du Covid sont des morts politiques, sont des morts comme conséquences d’une politique sanitaire imbécile et létale… »

« Un train de réponses intelligent, c’est : multiplier la capacité de dépistage, dépister le plus de gens possible, mettre en quarantaine ceux qui sont contagieux et utiliser le traitement à base d’hydroxychloroquine »

GIF

« Le discours officiel relayé par les médias est une sorte de propagande  »

« On marche vraiment sur la tête, on est dans des zones de malhonnêteté intellectuelle et à mon sens même de perversité. »

« J’y vois une déliquescence éthique, mais aussi intellectuelle et philosophique de nos civilisations. De ce point de vue, je dirais que le Covid est un révélateur de nos incohérences ; incohérences fatales »

« Une fois qu’on a généré un état de panique […], c’est très difficile pour nous de changer une cognition erronée »

« On a vu un embrayage s’actionner, allant vers la stérilisation de la pensée et un déni de réalité »

« L’exposition massive de la population aux vrais facteurs de risque que sont la malbouffe, la pollution, le stress et la sédentarité […] s’est retrouvée dans le Covid »

« On a laissé la responsabilité de gouverner à une cohorte de mathématiciens-modélisateurs – des geeks – qui passent leur vie devant des ordinateurs à construire des mondes qui n’existent pas »

« Les interventions sur le lien social sont plus efficaces que les réponses sanitaires. Et là on a isolé des centaines de milliers de personnes de manière durable »

LIRE : Covid : "Comment osez-vous dire ça ?!" me dit-on parfois...
Hydroxychloroquine : comment la mauvaise science est devenue une religion.

A.G., le 3 mai 2020.

PS : J’ai relayé ces propos dès le 20 mars. Cf. Covid19infos.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
Ajouter un document
  • Lien hypertexte

    LIEN HYPERTEXTE (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


20 Messages

  • colpaert | 25 octobre 2020 - 12:37 1

    merci de votre éclairage


  • Albert Gauvin | 10 mai 2020 - 13:29 2

    Cher Monsieur, Allez sur le site Covidinfos, vous verrez que Jean-Dominique Michel n’est pas le seul à contester les bienfaits du confinement intégral et non ciblé... LIRE ICI.


  • Michel Mazille | 10 mai 2020 - 12:26 3

    En France, ce lundi, on déconfine. Le déconfinement : "une panique organisée"
    En Belgique, il n’y a pas eu de confinement géhéralisé.
    Chifres au 5 mai avec le nb de décès par million d’habitants : Espagne 541, Italie 478, France 372 .... Belgique ... 687.
    Cherchez l’erreur ???


  • galindo | 9 mai 2020 - 23:18 4

    Le confinement général n’est devenu nécessaire qu’en raison des énormes insuffisances de notre système de santé : pas assez de lieux de soins adaptés, pas assez de personnel spécialisé, pas assez de masques et de tests ...
    Dans le cas contraire, le confinement aurait pu se limiter aux infectés détectés.
    De plus, il est idiot de comparer JD Michel avec les Trump, Johnson ..., eux n’ont rien compris, comme d’autres, mais ils ont voulu donner des leçons.


  • Albert Gauvin | 9 mai 2020 - 08:28 5

    Merci de ce rappel, Oreste, mais les réponses aux critiques sont dans l’intervention de Jean-Dominique Michel pour qui l’a bien écoutée et le lien était déjà dans l’article.


  • Oreste | 8 mai 2020 - 20:10 6

    Je vois que certains contestent ses arguments. Ils peuvent trouver les sources (publications scientifiques en anglais) à partir des articles de son blog où il a mis des liens explicites. Bonne lecture !

    Voir en ligne : Site de Jean-Dominique Michel


  • Frisch Valerie | 8 mai 2020 - 18:27 7

    J’ai écoute dans son intégralité l’interview de Mr Michel que j’ai trouvé passionnante.Que de prétention et quel gâchis en France !Je suis heureusement "confinée "dans le sud de la France qui est en zone verte ....notre maire à Toulon rouvre les plages dès lundi..sans hésiter !
    Merci encore pour ces bonnes paroles..V.Frisch


  • Cestmoi | 8 mai 2020 - 17:00 8

    Bonjour ta tousse (hum, hum !) (bon, je sors)
    Contrairement à moult avis exprimés ici, je ne suis absolument pas d’accord avec ce que dit ce monsieur, fort sympathique au demeurant, en 4 points pour ne pas mobiliser l’antenne ; 1 - C’est la même épidémie que les autres (grippe, etc .) sauf qu’il oublie de préciser que d’une part la grippe en moyenne fait 8000 à 10 000 morts par an, et là on va bientôt atteindre les 28 000 en moins de 2 mois, d’autant que la grippe ya des vaccins, des thérapies, des médicaments. Le corona ya rien. 2 - La Corée du sud a largement moins de morts que nous : sauf qu’il oublie (est-ce volontaire ?) de dire qu’en Corée du Sud il ont des masques depuis des années 24/24 et 7/7 à cause de la pollution et des nanoparticules toxiques et cancérigènes. Ils sont donc protégés depuis bien avant nous. 3 - la théorie complotiste tant des politiques que des instances de recherche médicale est un procès d’intention qu’il faudrait démontrer. Dire que les les chercheurs falsifient leurs rapports, partagés par toute la communauté scientifique mondiale, soumise à expérimentation dans d’autres labos pour en faire la preuve (ou non) et voir le nombre d’années (1,5 à 2 ans) pour accréditer l’agrément d’un médicament ou d’une thérapie avec toutes les étapes que cela représente, faut quand même pas exagérer de dire haut et fort qu’ils sont tous pourris, et tous de grands menteurs imbus de leurs personnes pour faire passer leurs résultats. 4 - enfin, sans le confinement mis en œuvre, les statistiques récentes montrent (algorithmes à l’appui) qu’il y aurait en France notamment
    67 000 morts de plus. On est bien loin des stats d’autres maladies dont ce monsieur nous explique que c’est pareil ! C’est tout. Vous pouvez reprendre une activité normale.


  • Arnaud | 8 mai 2020 - 16:47 9

    Ce monsieur a une opinion respectable, mais pour un scientifique ça manque un peu d’arguments.
    Exemple « Le confinement, c’est le pire cas de figure pour faire flamber une épidémie »
    Mmmm jamais lu aucune étude scientifique qui va dans ce sens peut il enrichir notre connaissance de sa propre étude ?

    Exemple 2« D’après ce que l’on sait aujourd’hui, les caractéristiques de l’épidémie de Covid en termes de contagiosité, de dangerosité et de létalité sont exactement les mêmes, en termes d’ordre de grandeur, que les épidémies d’influenza [grippe] qu’on a années après années, ni plus, ni moins… »
    Trump et Blair aussi parlaient de grimpette.... Ils ont changé d’avis eux.
    M. Michel Se base sur quelle stat pour affirmer ceci, dans les pays les plus touchés c’est juste FAUX !


  • Vincent | 7 mai 2020 - 20:00 10

    Empêcher les humains de vivre pour leur éviter de mourir...
    Cherchez l’erreur !.. 😜


  • MAZILLE | 7 mai 2020 - 19:57 11

    " D’après ce que l’on sait aujourd’hui, les caractéristiques de l’épidémie de Covid en termes de contagiosité, de dangerosité et de létalité sont exactement les mêmes, en termes d’ordre de grandeur, que les épidémies d’influenza [grippe] qu’on a années après années, ni plus, ni moins…". La grippe : environ 10.000morts par an en France, sans confinement, sans précautions particulière autres que le vaccin. Le Covid : 25.000 morts en guère plus de 2 mois, malgré des consignes répétées, et plutôt appliquées, un confinement strict et contarint. "Ni plus ni moins" ???
    J’ai comme un doute vis-à-vis d’affirmation aussi catégoriques ... Hors tout reproches, largement mérités sur l’impréparation politique, un minimum de rigueur et d’honnêteté amène à douter. Sur l’impréparation, il est bon aussi de se souvenir des précautions prises, celles-ci par R.Bachelot il y a 15 ans, et de la volée de bois vert, qund on a constaté, après (c’est à ce moment qu’il est plus facile d’être intelligent et prévoyant a posteriori), que celà s’était révélé inutile. Ce qui aurait rendu prudents et imprévoyants nos dirigeants politiques, scientifiques, médicaux .... ?? Quelle fut notre position PERSONNELLE à ce moment ?? Les certitudes devarient aller de pair avec l’humilité.


  • Calfie | 7 mai 2020 - 18:42 12

    C’est surement une tres bonne idée de tester les gens mais quand l’etat n’a pas de test , quel autre choix a t’il ? L’Allemagne a choisi cette méthode dès le depart (3 à 5 fois moins de décès que les autres pays) mais son industrie pharmaceutique est locale et très puissante, ce n’est pas notre cas, nous devons tout importer et quand la terre entiere demande les memes produits, ca coince....


  • Guy TOURADE | 7 mai 2020 - 16:25 13

    Bravo Mr Michel,
    Je ne suis ni scientifique ni politique mais intuitivement tout ce que vous dites je l’avais ressenti.
    Oui, que des mensonges. par contre, je ne leur trouve aucune excuse. Ce sont bien des pervers.
    Je pense que tout est programmé depuis longtemps ... ils doivent nous faire peur, ils doivent nous contraindre,
    nous affaiblir pour nous mettre dans l’obligation d’accepter le fameux vaccin (merci bill Gates) tant attendu... qui ne va pas nous sauver sauf que grâce à la 5G ce vaccin contiendra une toute petite puce. Ils sauront qui nous sommes, où nous sommes, ce que nous faisons, peut être même ce que nous disons... Vive la liberté !
    Grâce à la 5G ils pourrons même nous tuer et ils le feront... pour le bien de la planète, tout cela est déjà prévu par l’ORDRE MONDIAL (merci Rothschild et Rockefeller) qu’ils sont tout simplement en train de mettre en place !
    Il est grand temps de réagir, après ce sera trop tard. Comment réagir ? Je pense qu’il n’y a qu’une seule façon,
    "politiquement correcte" : DESCENDRE DANS LA RUE... PAR MILLIONS !... les forces de l’ordre nous suivront au lieu de se suicider.
    N’oublions pas qu’ils ne sont pas 1 % et que nous sommes plus de 99% !
    Pour nos enfants et petits-enfants, NOUS DEVONS LE FAIRE !


  • DANIERE Maurice | 6 mai 2020 - 16:14 14

    Depuis le départ mon opinion est identique à celle de M.MICHEL j’ai trouvé un certain réconfort de constater que ce monde n’était pas composé que d’imbéciles , nous sommes en France dans l’irrationnel de la peur grâce à des dirigeants bardés de titres et diplômes , mais incapables dans l’action responsable. Ils se révèlent comme des idiots n’écoutant surtout pas les paroles de sagesse . Les dégâts collatéraux de ce confinement insensé ne seront malheureusement jamais évalués par nôtre peuple de pleutres !
    Merci à vous M.Jean Dominique MICHEL ! ô


  • Balandrau | 6 mai 2020 - 08:29 15

    Bonjour, ds votre vidéo vous dites que ds les Ephad en France il y’a eu bcp de décès et que vous ne comprenez pas. Je vais vous expliquer certaines pratiques. Le vaccin de la grippe personne en parle mais chaque année il y’a des décès . Dans les Ephad tt les résidents sont vaccinés contre la grippe et après ça leurs donnent des gros problèmes respiratoires où une grosse bronchite et en plus on leur rajoute des antibiotiques à tout va . Les antibiotiques ça leur donnent la diarrhée !!!! Les résidents sont affaiblis les plus fragiles décèdent . Avant le vaccin de la grippe ils étaient en bonne santé !!! Voilà le circuit de la distribution des médicaments .


  • yannick lefeuvre | 6 mai 2020 - 06:06 16

    Un coco-19, ça nous raconte quoi ?

    Oui, pourquoi maintenant et chez nous tant de haine de la part de ce petit virus qui cherche à s’héberger dans nos chairs et à nous éliminer ... la faute à qui, la faute à quoi ? Alors, la raison étant si défaillante pour réfléchir à bonne distance de ce chaos, je joue musicalement de façon poétique avec les sons des mots ce qui éveille des sens inattendus voire parfois fructueux. Par exemple ici, je joue avec le son du mot « haine », pour voir s’il en sortira quelque chose.
    Même si cela vous paraît bizarre, vous me suivez ?
    Donc en magasin, nous avons ... des mots tels que ... Aisne, aine, haine ? L’Aisne ? C’est dans cette région que St Quentin dit le Saint Boiteux donna son nom à la ville. En tant qu’apôtre, le pèlerin vint distribuer la bonne parole en ces lieux mais il est vite pris en grippe, attrapé, torturé et mis à mort. Sa tête et son corps jetés dans la Somme furent oubliés. Plus tard, il est raconté que grâce au rêve d’une dame romaine aveugle, sa tête fut retrouvée et sauvée des eaux. Il est dit que la tête parla et qu’à son écoute, la dévote dame retrouva la vue. Voilà un récit oral sans queue ni tête, alors pourquoi, je vous raconte tout ça ? Peut être parce que si une légende perdure, c’est quelle porte en elle une véritable énigme que chacun l’écoutant cherchera à résoudre ou au moins à s’étonner. J’envisage que cette résolution sera porteuse d’une information utile pour le présent. Alors, je me risque à donner un sens à ce récit fantasque. Ici, par un simple jeu de mots, par la grâce d’un rêve, d’une femme sensible aux songes, nous apprenons que le fait de « perdre et retrouver sa tête » même hors temps et hors espace … donne à ce dernier pourtant décédé le don de parler, de se raconter et d’être entendu.
    Ce n’est pas rien ! Vous me suivez toujours ?

    Donc, on enterra la tête, on construisit une chapelle autour et une fois encore, on l’oublia. Or, il arriva que le bon St Éloi trois cents ans plus tard retrouva le corps manquant vérifiant ainsi la pieuse véracité s’il en est de tout ce qui précède. Peut être que la sage légende transmet une autre étrange vérité telle que … un disparu connu ou inconnu doit toujours avoir droit au rituel de sa sépulture où ainsi tête et corps se réconciliant en un lieu peuvent prétendre à un éternel repos. Une fois mis au tombeau, son nom s’inscrivit dans l’histoire en lettres et chiffres et l’affaire est réglée. Mais pourquoi sa pieuse claudication est-elle restée dans les esprits ?
    Voici donc le récit de l’aine … vous êtes encore là ?

    Un soir, le vaillant Saint Quentin partit chasser le Loup Garou. Il s’aperçut au matin que celui qui tomba sous les coups des pieux vengeurs n’était en fait qu’un homme. Ce fut au cours de cette chasse qu’il fut blessé à l’aine. Si son saint boitillement est resté gravé dans la légende, c’est peut être pour nous avertir ( je me risque encore ) que la foi en ces chimères inventées donnent lieu à des crimes stupides. Il en a fait la douloureuse expérience et en garde une trace visible par tous.

    Si notre imaginaire réunit ces trois évènements, il y a à partir de ces récits improbables et au delà des croyances, un savoir à étayer pour qu’une éthique humaine se dessine autour de la vie, la mort et la raison. Pourquoi pas dans le mouvement imaginer que ces récits soient une tentative d’élaborer un humanisme universel tourné vers la vie ?

    Pour conclure avec la haine, est-elle celle supposée du coco-19 ou une haine réelle purement humaine qui a pris cette forme ? Haine qui nous pousse à négliger la terre, le ciel et les abeilles, faisant foin d’un feu dangereux qui monte. Il est dit que lorsque l’imaginaire du merveilleux en écho avec les équilibres profonds disparaît, les rituels s’effacent et les paroles n’ont plus de sens … et c’est dans ce vide ainsi créé que le monstre maléfique apparaît. Ce monstre s’il en est qui, bizarrement cherche peut être à redonner équilibre à ce qui fut, interroge notre existence sur terre au plus profond. Mais là où le Loup Garou en son temps n’était que chimère, le virus d’aujourd’hui ne l’est pas. Il agit, attaque et on s’en défend mais sans se poser la question du pourquoi nous en sommes là. Il faudra bien pourtant oser s’intéresser aux origines réelles de ce mal contagieux, à mesurer que ces signaux d’alarme culturels pourtant transmis depuis des lustres sont restés vains et ainsi de reprendre notre histoire humaine en main. Cela sans vindictes inutiles, sans boucs émissaires et en mesurant combien chacun est englué dans des rêves immatures, d’adolescences éternelles et une incapacité à vivre simplement l’aventure humaine avec les autres et les tendresses qui s’en suivent.

    Alors, pourquoi ne pas réouvrir ensemble le grand sac à histoires doté de mille et une fabuleuses images, d’informations étonnantes et de résolutions possibles ? Redonnons à l’Art sous toute ses formes, oral, pictural et que sais-je … qui envisage un avenir plutôt qu’un manque à gagner, des vertus plus que la santé et la vie plus que la science avec la possibilité de dérouler ses capacités bénéfiques tournées vers le mouvement amoureux pour des ans et des ans et des endives pour longtemps.
    (Porter un endive dans sa poche déclenche chez l’autre qui s’approche de vous un irrésistible amour. )


  • Micheline Niquet, Canada | 5 mai 2020 - 21:43 17

    Donner son avis sur les propos d’un scientifique est toujours un peu redoutable.....mais, je dois et je veux admettre que , cette fois, c’est si logique, si limpide et sans prétention, à la portée de tous, que là, on devrait réellement et sincèrement partager partout cette entrevue. Merci Merci et j’ai bien hâte de lire vos opinions évoquées dans ce livre ’’Covid, anatomie d’un désastre’’ .
    Merci à Michel Herren pour cette heure d’information inusitées mais utiles.
    Micheline Niquet , Qc. Ca.


  • MARCOURT | 4 mai 2020 - 23:55 18

    bravo et merci ...très bonne élocution de Jean Dominique MICHEL, j’ai partagé la vidéo avec mon carnet d’adresse avant que celle-ci ne soit supprimée sait-on jamais !
    J’ai appris et découvert beaucoup de chosess. On voit que cet antropologue maîtrise très bien le sujet
    je vais m’empresser de lire ses livres.
    Bonne continuation à luii


  • Visiteur | 4 mai 2020 - 22:08 19

    Les politiques censurent, les medias et les experts des plateaux TV sont complices de cette cohorte de desinformation,
    les médecins sont á leur tour pris en otage par un sytème pervers et ne peuvent plus
    decider de comment soigner, L’OMS....... et avec quoi, sauf Le Prof. Raoult et quelques irreductibles.
    C’est dommage pour la population, pour toutes les personnes disparues lors de cette épidemie " que les politiques", que l’on ne tienne "ne tiennent" ," que l’on n’a pas tenu compte" , " pas compte de votre experience.
    C’est un constat qui fait peur et il semble que la culture de la peur de l’invisible a des belles années devant elle.
    Merci pour votre courage d’être un libre penseur et de ne pas tomber dans le politiquement correct.
    Un citoyen.


  • Hervé Allaire | 3 mai 2020 - 10:27 20

    Du fait de mon éducation et "a contrario" des mes incinations J essaye toujours de ne pas laissser liobre cours a mon penchat anti-conformiste…mais je reste attentif à la vision paradoxale et renversée..ou retournée..

    Excellent.. la pensée de cet homme m’est convaincante.. je vais lire son livre..