vous etes ici : Accueil » NOTES » Sélection Prix Malraux 2019 par : PileFace.com
  • > NOTES

Sélection Prix Malraux 2019

D 2 octobre 2019     C 0 messages Version imprimable de cette Brève Version imprimable   

Au programme 2019, toujours Cécile Guilbert comme membre du Jury et Yannick Haenel dans la sélection 2019 pour « La solitude Caravage », deux écrivains que nous aimons retrouver dans les pages de pileface.
A suivre aussi
Beata Umubyeyi, nommée dans la catégorie "Fiction engagée" pour son premier roman :« Tous tes enfants dispersés ».
JPEG - 47.9 ko
Beata Umubyeyi est nommée dans la catégorie "Fiction engagée" pour son premier roman. -
Photo RODOLPHE ESCHER/FLAMMARION

Le jury du prix littéraire s’est réuni le 25 septembre pour délibérer
et établir la première sélection du prix littéraire.

L’annonce de cette sélection a été retardée en raison du décès de Jacques Chirac "dont les liens personnels et affectifs avec André et Madeleine Malraux étaient nombreux".

Le jury a donc retenu dans la catégorie :

Essai sur l’art :


- Louise Bourgeois de Marie-Laure Bernadac (Flammarion)
- L’émerveillement, de la présence dans la poésie et l’art modernes de Pascal Dethurens (L’Atelier contemporain)
- Le fantôme de l’opéra de Gérard Fontaine (Editions du patrimoine)
- Visions de Goya, L’éclat dans le désastre de Stéphane Lambert (Arléa)
- La solitude Caravage de Yannick Haenel (Fayard)
- Figurer la création du monde de Florian Metral (Actes Sud)
- Portes closes et œuvres invisibles de Denis Ryout (Gallimard)


Fiction engagée :


- Je ne reverrai plus le monde d’Ahmet Altran (Actes Sud), textes de prison traduits du turc par Julien Lapeyre de Cabanes
- Le Cœur de l’Angleterre de Jonathan Coe (Gallimard), en tête du palmarès Livres Hebdo des libraires, dans la catégorie "romans étrangers", traduit de l’anglais par Josée Kamoun
- Mur Méditerranée de Louis-Philippe Dalembert (Sabine Wespieser), figurant dans la première sélection du Goncourt.
- Retour à Birkenau de Ginette Kolinka (Grasset)
- Tous tes enfants dispersés de Beata Umubyeyi Maitresse (Autrement), en lice pour le prix Wepler-Fondation la Poste
- Une longue nuit mexicaine d’Isabelle Mayault (Gallimard)
- Le Temps de la haine de Rosa Montero (Metailié), traduit de l’espagnol par Myriam Chirousse
- Le sport des rois de C.R. Morgan (Gallimard), en lice pour le Grand prix de littérature américaine, traduit de l’anglais par Mathilde Bach
- Les Jungles rouges de Jean-Noël Orengo (Grasset), en lice pour le prix Décembre
- Les Porteurs d’eau d’Atiq Rahimi (P.O.L)

Présidé par Alexandre Duval-Stalla, le jury du Prix André Malraux est composé de Cécile Guilbert, Céline Malraux, Diana Picasso, Adrien Goetz, Matthieu Garrigou-Lagrange, MamadouMahmoud N’Dongo et Mathieu Simonet.


Les lauréats succèderont à Javier Cercas pour la fiction engagée avec Le monarque des ombres (Actes Sud) et à Georges Roque avec Quand la lumière devient couleur (Galliamrd).

Crédit : livreshebdo.fr


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
Ajouter un document
  • Lien hypertexte

    LIEN HYPERTEXTE (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)