vous etes ici : Accueil » AUDIO A LA UNE » L’amitié de Roland Barthes par : PileFace.com
  • > AUDIO A LA UNE

L’amitié de Roland Barthes

D 2 novembre 2015     C 0 messages Version imprimable de cette Brève Version imprimable   

Le secret professionnel de Roland Barthes, de Philippe Sollers et des amitiés littéraires

Charles Dantzig

« Je vais citer un auteur prudent et sinueux de l’Antiquité qui n’est pas sans rappeler François Mauriac, dirais-je au risque de faire sursauter mon invité. Au reste Mauriac a su prendre des risques, comme d’ailleurs cet homme à qui il ressemble littérairement et qui est Cicéron. Dans son livre sur l’amitié, Cicéron écrit : “Mon sentiment est d’abord que l’amitié ne peut exister que chez des hommes de bien. (…) On dit qu’il n’est homme de bien que le sage. Soit, mais on entend par là une sagesse qu’aucun mortel n’a jamais pu atteindre. Pour nous, c’est la pratique et la vie de tous les jours que nous devons envisager, non pas fictions et ambitions.” Mon invité, quoique son nom en latin veuille dire "avisé, rusé", n’a pas toujours été prudent (il faut parfois l’être), ni sage (il ne faut jamais l’être). Il a pris des risques, et notamment le risque d’amitié. Comment un écrivain peut-il être ami avec un écrivain ? La part d’abandon que comporte l’amitié ou ce qu’on appelle ainsi n’est-elle pas, quand on sait l’engagement de tout son être que met un écrivain dans ses écrits, la preuve qu’une amitié entre écrivains est peut-être la plus sincère et la plus durable de toutes. Quel est le secret professionnel de l’amitié dans la littérature ? A l’occasion de la publication de son dernier livre, L’Amitié de Roland Barthes. »

Crédit France Culture


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document