vous etes ici : Accueil » THEMATIQUES » Julia Kristeva » Julia Kristeva, sous les ors de la République
  • > Julia Kristeva
Julia Kristeva, sous les ors de la République

D 30 avril 2015     A par Viktor Kirtov - C 0 messages Version imprimable de cet article Version imprimable    ................... PARTAGER . facebook


Dans la livraison de L’Infini N°131, pas moins de 6 photos pleine page de Julia Kristeva et aussi du couple Kristeva/Sollers en présence de François Hollande à l’Elysée.

Ces photos signées Présidence de la République et Sophie Zhang, sont placées juste à la suite d l’article « Du Mariage considéré comme un des Beaux Arts », avec la mention d’’une date erronée - il faut lire 18 février 2015. Mais pas d’autre autre mention !

Que s’est-il passé à cette date ?
Julia Kristeva, a été élevée au grade de Commandeur de la Légion d’Honneur. Fleur Pèlerin, ministre de la Culture était bien sûr dans l’assistance. Avait-elle eu le temps de lire Julia Kristeva ? Ses services, oui. Le discours de François Hollande en témoigne. Un très bon reflet de la vie riche de l’intellectuelle qu’est Julia Kristeva. C’est pourquoi nous vous le présentons ici, avec les photos de la célébration.


ZOOM... : Cliquez l’image.

ZOOM... : Cliquez l’image.

ZOOM... : Cliquez l’image.

ZOOM... : Cliquez l’image.

Patrick Modiano, aussi décoré, Julia Kristeva, Philippe Sollers
ZOOM... : Cliquez l’image.

ZOOM... : Cliquez l’image.

ZOOM... : Cliquez l’image.

Et en écoutant bien, on trouvera la justification de la présence de ces photos à la suite de l’article « Du mariage considéré comme un des Beaux Arts ». C’est que ce livre est évoqué par François Hollande dans son discours. Lui, qui n’est ne s’est jamais marié a peut-être trouvé dans ce livre un sujet de réflexion et une justification à sa propre vie privée ? Car ce livre par son témoignage est un marqueur de l’évolution des mœurs, et du couple, dans la deuxième moitié du XXème siècle.

Crédit photos : http://www.kristeva.fr/


Nous avions déjà vu, Julia Kristeva, sous les ors de l’Elysée. C’était en présence de Jacques Chirac, un président sensibilisé à la cause de la défense et l’intégration des handicapés. Il avait alors chargé Julia Kristeva, aussi touchée dans son entourage personnel, de créer un comité de réflexion sur le handicap, suite à la publication de sa Lettre au président de la République :

JPEG - 86.7 ko
Julia Kristeva, Jacques Chirac, Philippe Sollers à l’occasion de la création du Comité Handicap

Lettre au président de la République sur les citoyens en situation de handicap, à l’usage de ceux qui le sont et de ceux qui ne le sont pas

« Au fur et à mesure que j’écris ces lignes, je me prends à espérer que ces efforts pour « sensibiliser, informer, former » pourront changer vraiment les mentalités. Que chacun de nous se glisse dans ses propres rêves, les plus bizarres ou les plus répétitifs. Qu’il remonte ensuite à la surface et écoute ceux qui parlent, marchent, entendent, regardent, agissent alentour, autrement, bizarrement, follement, à faire peur. Des mondes nouveaux s’ouvriront alors à notre écoute, douloureux ou enchantés, ni normaux ni handicapés, éclosions de surprises, des mondes en train de devenir polyphonie, résonances différentes, et cependant compatibles, des mondes enfin rendus à leur pluralité. Ne me dites pas que je rêve ou que c’est de la poésie. Et si c’était la face intime de votre chantier ? » Julia Kristeva. -
Présentation de l’éditeur –Fayard, date de publication : 12 mars 2003

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document