Sur et autour de Sollers
vous etes ici : Accueil » VIDEO A LA UNE

VIDEO A LA UNE

"Merci" - Juliette Greco, 2015

Juliette Gréco sur scène © Getty, lors de son concert d’adieu à son public.

Merci pour la poésie, le vent, la vie
Merci pour le bois, le sel, le poivre, le miel
Merci merci bien quand même le sang, la reine
Merci pour toute la joie, les cloches, la scène
Merci mais comment le dire, merci la chair
Merci pour tout le plaisir à voir à venir
Merci les jours de colère, la vie entière
Merci pour les soir d’hiver chaleur , lumière
Merci pour les kilomètres, la route renaitre
Merci aux chambres d’hôtel, leur lit, leur ???
Merci pour tous les mercis sur terre, la nuit
Merci pour tous ces tonnerres rebelles, déserts
Merci pour les émotions, une larme c’est bon
Merci l’aventure, l’air, le temps, la mer
Merci pour la poésie, le vent, la vie

Le pont Royal, Juliette Greco, Philippe Sollers


PHILIPPE SOLLERS PORTRAIT

Paul Amar, « Recto Verso », Paris Première, novembre 1999

Avec Dominique Rolin, Emmanuèle Bernheim, Josyane Savigneau, Marc-Edouard Nabe, Stéphane Zagdanski, Marie Darrieussecq, Guillaume Durand, Christophe Bourseiller, Jean Luc Godard, Arnaud Viviant, Raphaël Sorin, Mathieu Lindon.


Portrait de Philippe Sollers (Archive INA 1987) :

Emission « C’est encore mieux l’après midi », Antenne 2
30 janv. 1987

Philippe Sollers présente et résume son opus du moment "Le coeur absolu", histoire d’un groupe de gens qui fondent une société, "Le coeur absolu", dont l’une des règles de fonctionnement est que "l’on doit être dans le non-ennui permanent". Le remède contre l’ennui ? Sollers : "l’Amour, et si possible le plus physique et le moins psychologique. …« Faire ce que l’on dit et dire ce que l’on fait » (comme en politique, mais là il s’agit d’amour et d’écriture)

Plus sur pileface (sélection) :

"Le Coeur absolu"
"Le Coeur absolu" décrypté : Da Sollers Code / Fiction et réalité
Le combat spirituel


Philippe Sollers : DÉSIR, roman

Philippe Sollers : DÉSIR, roman
un film de G.K.Galabov et Sophie Zhang

(CXXXII, 2020)

Musique : Joseph Haydn
Symphonie n°22 en mi-bémol majeur « Le Philosophe », Antal Dorati, Philharmonia Hungarica
Sonate pour piano n°62 en mi-bémol majeur, Hob.XVI.52, Glenn Gould
Cinéma : Alfred Hitchcok, Fenêtre sur cour (1954), Grace Kelly, James Stewart
Extrait d’Apostrophes (1989) : Kirk Douglas
Peinture : Fragonard, Abandonnée ou En rêverie, La Surprise, La Poursuite, La Lettre d’amour, L’Amant couronné - Warhol, Mao - Manet, Le déjeuner dans l’atelier
Hegel, Phénoménologie de l’esprit - Heidegger, Méditation
Rimbaud, « Génie », Illuminations
Lieu : île de Ré, l’océan.

LIRE ICI


5 JUIN. ANNIVERSAIRE DE MARTHA ARGERICH

Philippe Sollers : BEAUTÉ,
un film de G.K.Galabov & Sophie Zhang (2017)

Musique (« ce sont les mains qui voient ») :
Bach, Suite anglaise n° 2 (v. 1721) et Partita n° 2 (v. 1731) par Martha Argerich (filmée en 1969 et 2007).
Haendel, Destero dall’ empio dite (Amadigi di Gaula, 1715) par Cecilia Bartoli (2013).
Webern, Variations pour piano op. 27 (1936) par Glenn Gould (1974).
Mozart, Requiem (1791) Lacrimosa (1981) par et pour Nikolaus Harnoncourt, mort en mars 2016.
Lieux : Bordeaux, Égine (2016), Ré. La tour de Hölderlin à Tübingen.
Extraits de Méditerranée (1963) de Jean-Daniel Pollet (la jeune Grecque boutonnant sa blouse).

LIRE :
Beauté — ou l’amour en musique
« Beauté » - Extraits, et interview audio par Laure Adler

JPEG - 16 ko
Güzellik, Beauté, parution en turc, juin 2020

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 130