4 5

  Sur et autour de Sollers
vous etes ici : Accueil » THEMATIQUES » Sollers la peinture et la sculpture » Venez découvrir l’exposition temporaire Picasso à Vézelay
  • > Sollers la peinture et la sculpture
Venez découvrir l’exposition temporaire Picasso à Vézelay

Et aussi au Musée Picasso à Paris

D 23 juillet 2021     A par Viktor Kirtov - C 0 messages Version imprimable de cet article Version imprimable    ................... PARTAGER . facebook


Pablo Picasso et Christian Zervos : 40 ans d’amitié entre le peintre et l’éditeur, au cœur d’une exposition à Vézelay

Picasso et Zervos à Vézelay

Depuis sa création en 2006, le musée Zervos, installé dans la maison de Romain Rolland à Vézelay, conserve et expose la riche collection d’art moderne léguée à la ville par Christian Zervos (1889-1970), critique d’art et célèbre éditeur de la revue Cahiers d’art. Des œuvres de Dufy, Chagall, Laurens, Calder, Miró, Hélion, Kandinsky, Giacometti, Brauner, de Staël, mais aussi Picasso, artiste tutélaire des Cahiers d’art et intime du couple Zervos. C’est cette amitié de plus de 40 ans entre le peintre et l’éditeur qui est cœur de cette exposition événement, où sont présentés des tableaux, des dessins, des gravures, des photos et des archives.


Christian Zervos a constitué, de 1932 à 1978, le catalogue raisonné de l’intégralité des œuvres de Pablo Picasso, en compagnie de l’artiste. À la mort de l’éditeur en 1970, sa collaboratrice, la poétesse Mila Gagarine-Lecuire, a supervisé la publication de onze volumes supplémentaires jusqu’en 1978. Les trente-trois volumes couvrent l’intégralité de l’œuvre du maître catalan, de 1895 à 1972, avec près de 16 000 photographies en noir et blanc, selon la volonté de Picasso.

Dès 1929, Picasso encourage en effet le critique d’art et éditeur des Cahiersd’art à Paris à entreprendre la publication d’un catalogue sommaire de son œuvre peinte et dessinée. Pour Zervos, régulièrement menacé de faillite, cet accord est providentiel. Mais les effets sont aussi pervers. Les Cahiersd’art se transforment, pour l’artiste, en instrument de propagande. Le premier volume du catalogue paraît en 1932 et devient rapidement un ouvrage de référence. Cependant, les quatre autres volumes annoncés tardent à venir. Zervos comble l’attente en publiant des numéros monographiques de sa revue :1936, 1937 et 1938. Il reproduit en abondance les productions récentes de Picasso.


PICASSO Pablo – Femme nue au minotaure - 1933
- Musée Zervos, Vézelay / CDY 2021 / © Succession Picasso 2021

CHRISTIAN ZERVOS,CORRESPONDANT PRIVILÉGIÉ DE PICASSO PENDANT LA GUERRE

En mars 1938, Picasso et sa compagne Dora Maar rendent visite au couple Zervos dans la fermette nouvellement acquise par ces derniers, au hameau de la Goulotte à Vézelay. Ils sont accompagnés de Mary Callery, riche américaine, et de Frua de Angeli, riche industriel milanais. En souvenir de cette escapade vézelienne, Picasso esquissera sur une grande toile inachevée le nu d’une femme allongée : La Fermière.

À la déclaration de guerre, Picasso quitte précipitamment Paris pour Royan (Charente-Maritime). Mary Callery se porte volontaire comme ambulancière puis part en Amérique. Frua de Angeli retourne à Milan. Zervos reste seul à Paris et tente de sortir le deuxième volume du catalogue Picasso. Il est le correspondant privilégié de l’artiste, à qui il rend compte de l’exode de leurs amis communs et l’informe de la sécurité de ses œuvres.


Christian Zervos a consacré une partie de sa critique à Pablo Picasso . © Radio France - Marie Dorcet

ONZE DESSINS NON RÉCLAMÉS PAR L’ARTISTE

Si l’historiographie ne retient que peules expositions organisées par les Zervos aux Cahiers d’Art, celles-ci offrent à l’éditeur un répit dans ses publications et permettent aux habitués de la revue un état des lieux des réalisations récentes de l’artiste. Zervos consacre ainsi plusieurs expositions à Picasso."Celle de 1940 retient davantage notre attention raconte Caroline Fournillon, attachée de conservation du patrimoine au Musée Zervos. Le 8 avril 1940, Yvonne Zervosemprunte aquarelles, dessins et gouaches à Picasso pour une exposition qu’elle projette à la Galerie MAI. Celle-ci ouvre le 19 avril mais s’achève précipitamment un mois plus tard, les Allemands étant alors aux portes de Paris". Peu de témoignages attestent de cette exposition. Dans ce contexte de guerre et d’exode, les journaux sont peu actifs. La revue Cahiers d’art elle-même est sur le point de s’endormir le temps d’un conflit mondial.

"Cette exposition joue pourtant un rôle fondamental dans l’histoire de la collection des Cahiers d’art poursuitCaroline Fournillon. Sur les 24 dessins empruntés à l’artiste, Picasso en laisse 11 chez les Zervos. Ils feront partis du legs de Christian Zervos à la ville de Vézelay en 1970. Aujourd’hui, ils constituent le noyau central du fonds Picasso conservé au Musée Zervos".


Anonyme, Pablo Picasso et le chien Trimm, rue des Écoles, Vézelay, 1938,
photographie,collection particulière.

Crédit : muse-zervos.fr
Franceinfo culture (Stéphane Hilarion)

« The Picasso Catalogue » de Zervos

Dans cette vidéo, le biographe de Picasso John Richardson, Staffan Ahrenberg des Cahiers d’Art et Philip Hook de Sotheby présentent l’extraordinaire nouvelle édition de l’inégalé et historique Catalogue Picasso en 33 volumes de Christian Zervos.

Vidéo en anglais, mais les images permettent de découvrir un aperçu de ce catalogue encyclopédique et cette présentation témoigne de la reconnaissance internationale de l’œuvre de Zervos

Quelques unes des œuvres présentées à Vézelay

L’exposition à Vézelay regroupe trois huiles sur toile : La Fermière (1938), prêtée par le Musée national Picasso-Paris ; Le chapeau à fleurs (10 avril 1940), prêtée par le Musée national d’art moderne - Centre Georges Pompidou ; ainsi que Piero à la presse et à l’oiseau (16 janvier 1969, MPP), affectée au Musée Zervos. Les visiteurs pourront également y découvrir de nombreuses planches gravées, parmi lesquelles Songe et mensonge de Franco (1937) et Minotauromachie (1935), conservées à Vézelay ; ainsi qu’un ensemble de l’emblématique série Raphaël et la Fornarina (collection particulière).

La fermière, 1938


ZOOM : cliquer l’image

Le chapeau à fleurs

10 avril 1940

Huile sur toile 72 x 60 cm

Donation Louise et Michel Leiris, 1984

Piero à la presse et l’oiseau, 1969

Huile sur toile, 162x97 cm

Picasso a représenté ici son graveur et ami, Piero Crommelynck (1934-2001) qui a effectué de 1963 à 1972 plus de 750 gravures pour l’artiste. La complicité entre les deux hommes fut fertile puisque Picasso a réalisé plus de 150 représentations de son ami.
Dans le tableau, il est possible de repérer les outils du graveur : les ciseaux, la presse, le blanc dominant en fond comme pour rappeler le papier
Crédit : artsculture.ac-dijon.fr

Le Mousquetaire à l’épée, 1969
Huile sur carton

Au musée Zervos, Le mousquetaire à l’épée fait face à Piero à la presse et l’oiseau : les yeux du même côté, la barbiche, le profil apparent, les mains
Le thème du mousquetaire a souvent été décliné par Picasso. Dans cette œuvre réalisée sur du carton ondulé en 1969, Picasso reprend un célèbre tableau du Greco. La réécriture moderne du tableau fait apparaître des similitudes, comme la position, la fraise, l’épée, la main, mais aussi une vision différente du portrait, avec notamment les trois profils dessinés sur le même visage.

Au dos de L’Infini,

c’est encore un tableau d’Homme à l’épée (1972) de Picasso qui, immuable, illustre la quatrième de couverture.

PABLO PICASSO / SONGE ET MENSONGE DE FRANCO, 1937,


ZOOM : cliquer l’image

plaquette de 4 pages pour la souscription de l’ouvrage de Pablo Picasso "Songe et mensonge de Franco", un texte illustré de dix-huit eaux-fortes en trois planches, que Picasso présente ainsi :
"Acte d’exécration de l’attentat dont est victime le peuple espagnol"...

Comme je voulais frapper plus fort que les intellectuels discoureurs, j’ai décidé de graver, pour qu’elle puisse être tirée en cartes postales vendues au profit des Républicains, une sorte de bande dessinée que j’appelai "Songe et Mensonge de Franco (Sueño y mentira de Franco)".
Pablo Picasso


ZOOM : cliquer l’image

Minotauromachie (1935)


ZOOM : cliquer l’image

Cette eau-forte, pour laquelle Picasso a aussi utilisé le grattoir et le burin, a été réalisée au printemps 1935 et imprimée par Roger Lacourière, en six états et tirée en 55 exemplaires sur papier vergé Montval2. Cette œuvre d’interprétation symbolique difficile, est la synthèse de toute une série d’œuvres autour du mythe du minotaure.
Les deux personnages principaux sont une fille qui porte un bouquet de fleur dans une main et une bougie dans l’autre en faisant face à un imposant et menaçant minotaure. Entre les deux, une femme vêtue de torero avec le ventre et la poitrine nus, assise sur une jument blessée dont le ventre est ouvert avec les intestins qui en sortent. Elle tient une épée que semble empoigner le minotaure. À gauche, un vieil homme seulement vêtu d’un pagne fuit en montant à une échelle. Au-dessus de la scène, deux femmes observent la scène, appuyées sur le rebord d’une fenêtre où viennent de se poser deux pigeons. En arrière-plan, au loin, on distingue un voilier sur la mer2.
La minotauromaquia, réalisée un an avant le début de la guerre civile espagnole, est considérée comme l’un des précédents immédiats de son célèbre tableau Guernica1.

Picasso, Raphaël et la Fornarina


ZOOM : cliquer l’image

Aussi au Musée Picasso Paris


ZOOM : cliquer l’image

museepicassoparis.fr/


ZOOM : cliquer l’image

ZOOM : cliquer l’image

Musée Picasso Paris

Picasso le héros

Le peintre que vous préférez ?
Picasso. Totalement.
Philippe sollers

Son questionnaire de Proust
par Roland Mihaïl, Antoine Silber
L’Express du 12/09/2002


Plus ICI

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
Ajouter un document
  • Lien hypertexte

    LIEN HYPERTEXTE (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)