Sur et autour de Sollers
vous etes ici : Accueil » NOTES » Marc de Launay, Nietzsche et la race par : PileFace.com
  • > NOTES

Marc de Launay, Nietzsche et la race

D 12 février 2020     C 0 messages Version imprimable de cette Brève Version imprimable   

Paru le 6 février 2020

Hitler rend visite en 1932 à la soeur de Nietzsche qui règne à Weimar sur les archives de son frère ; Mussolini, devenu fasciste, subventionne l’entreprise d’édition de ses oeuvres : est-ce à dire que le philosophe, qui meurt en 1900, mais dont l’oeuvre s’arrête en 1889, a pu contribuer à l’apparition du fascisme et du nazisme, alimenter leur propagande et soutenir leur idéologie raciste ? Les faits nous apprennent au contraire que les efforts des nazis pour l’enrôler ont été vains, et que les Archives Nietzsche sont même passées à la trappe dès la déclaration du conflit.
La " volonté de puissance " justifie-t-elle la formation d’une hiérarchie des valeurs qui exigerait une " race forte " pour s’imposer ? N’y a-t-il pas chez Nietzsche une exaltation de la force, de la guerre, de la " barbarie " créatrice ? Sa critique de la pitié, de la compassion pour tous les êtres vulnérables ne fait aucun doute. Pourtant, il s’oppose à tous les nationalismes comme à l’État ou aux masses.
La plupart des courants et tendances du XXe siècle se sont réclamés de la pensée du philosophe. Dans ce livre, Marc de Launay rappelle que Nietzsche espère la venue des esprits libres affranchis des phobies raciales.

FEUILLETEZ LE LIVRE


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
Ajouter un document
  • Lien hypertexte

    LIEN HYPERTEXTE (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)