vous etes ici : Accueil » NOTES » Chine. La route du futur pavée de panneaux solaires par : PileFace.com
  • > NOTES

Chine. La route du futur pavée de panneaux solaires

D 26 janvier 2018     C 0 messages Version imprimable de cette Brève Version imprimable   

> A L’HEURE DE LA CHINE

Paris (GMT+1)

Pékin (GMT+8)

La route du futur pavée de panneaux solaires

Par Xing Yi (China Daily) 26-01-2018


Des panneaux solaires en cours d’installation sur une voie rapide à Jinan, dans la province
du Shandong, en décembre dernier. [Zhou Qingxian/For China Daily]

En Chine, le premier tronçon de voie rapide recouvert d’un dallage de panneaux solaires a été ouvert à la circulation le 28 décembre 2017 à Jinan, dans la province du Shandong, a fait savoir l’ingénieur en chef du projet. Sur une surface de 5 870 mètres carrés, la portion photovoltaïque s’étend sur 1 120 mètres de long dans la partie sud du périphérique de la ville.

La route utilise le soleil pour produire de l’électricité destinée au réseau. Sa capacité maximale de production de courant est de 817,2 kilowatts sur une durée de vie conçue pour 20 ans, précise Zhang Hongchao, professeur à la faculté d’ingénierie du transport de l’université Tongji.Le projet est financé par le Qilu Transportation Development Group et réalisé par l’entreprise Pavenergy, où M. Zhang est ingénieur en chef.

En septembre 2017, cette société a dévoilé dans le centre-ville de Jinan une zone photovoltaïque pilote de 660 mètres carrés, qui alimente plusieurs chargeurs de batteries pour voitures électriques. « Outre la production d’énergie solaire, la nouvelle voie rapide ouvrira la porte à des services tiers tels que le rechargement sans fil pour les voitures électriques et le guidage des voitures autonomes », explique M. Zhang.

Un espace de la chaussée a été réservé pour l’installation d’appareils de rechargement sans fil, indique-t-il, et une collaboration avec la société américaine Qualcomm vise à aménager un tronçon pour le rechargement sans fil des véhicules en mouvement d’ici deux à trois ans.

Le matériau actuel répond aux normes nationales et peut résister à toutes sortes de véhicules. Le dallage est tout aussi économique que l’asphalte ou le ciment, selon M. Zhang. « Un mètre carré de dallage photovoltaïque peut rapporter au moins 100 yuan (13 euros) par an grâce à l’électricité produite. Un bénéfice potentiel supplémentaire réside dans les services tiers apparentés. Qui plus est, au lieu de centrales solaires, la construction de routes solaires permettra également d’économiser les coûts liés à l’acquisition de terrain ».

L’idée de construire des routes solaires a été initialement avancée en 2006 par les scientifiques américains Scott Brusaw et Julie Brusaw. La première route solaire pour piétons et vélos a été réalisée aux Pays-Bas en 2014 et le premier kilomètre de route solaire pour automobiles a été construit en 2016 à Tourouvre-au-Perche en Normandie.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document