vous etes ici : Accueil » NOTES » Les gares du « Grand Paris Express » abriteront des oeuvres (...) par : PileFace.com
  • > NOTES

Les gares du « Grand Paris Express » abriteront des oeuvres d’art

D 5 avril 2017     C 0 messages Version imprimable de cette Brève Version imprimable   

Quelque 200 km de métro automatique autour de Paris, 68 nouvelles gares d’ici 2030 : le Grand Paris Express est aussi un projet culturel associant art, design et architecture, que ses promoteurs veulent exemplaire.


Au coeur de la future gare de Villejuif, une oeuvre faite de néons et de miroirs sera conjointement réalisée par l’architecture et un plasticien.
© SGP - Dominique Perrault Architecture - ZOOM... : Cliquez l’image.

"Dès le départ, il y avait la volonté d’avoir un projet artistique qui accompagne la création architecturale", déclare Philippe Yvin, président du directoire du Grand Paris, qui a présenté ce mardi 4 avril sa programmation artistique. Coeur du réseau, les 68 gares ont été confiées à 37 équipes d’architectes, français et étrangers, dont plusieurs grands noms :Wilmotte, Grimshaw, Arep, Viguier, Perrault...


La gare Champigny Centre, de la future ligne 15 Sud du Grand Paris Express
© Societe du Grand Paris * Richez Associés. - ZOOM... : Cliquez l’image.

Grand Paris Express est aussi un projet artistique

Le plus grand projet urbain d’Europe

Un projet d’ampleur, dont le coût est évalué à près de 26 milliards d’euros, et qui doit changer le quotidien des quelque 8,5 millions de voyageurs empruntant chaque jour le réseau de transports d’Ile-de-France. Le Nouveau Grand Paris prévoit la modernisation des lignes existantes et la construction d’un nouveau métro automatique de rocade, le Grand Paris Express.

Le projet artistique, supervisé par José-Manuel Gonçalves, directeur du Cent-Quatre, vise à installer des oeuvres pérennes dans les gares et les espaces aménagés autour d’elles. "Il ne s’agit pas de faire de la déco, précise Philippe Yvin à l’AFP, mais d’intégrer l’oeuvre dès la conception et de constituer des tandems "artistes-architectes". Michelangelo Pistoletto (associé à l’architecte Thomas Richez), Laurent Grasso (avec David Trottin), Ivan Navarro (Dominique Perrault) ou Yann Kersalé (groupe 6) figurent parmi les premiers plasticiens retenus. La conception de l’ensemble du mobilier des gares a été confiée au designer Patrick Jouin et la signalétique au graphiste Ruedi Baur.

Grand Paris ambitionne en effet de faire de ces nouveaux espaces urbains en construction une collection d’art ouverte à tous, en banlieue.

« Nous souhaitons créer des endroits où il fait bon vivre et participer ainsi à l’offre artistique et culturelle proposée en Ile-de-France » a expliqué hier José-Manuel Gonçalves, directeur artistique du projet.

Pour ce faire, des œuvres d’art « monumentales » seront intégrées aux édifices et leurs abords au moment de leur construction. Dès cette année, les trente-sept architectes concernés travailleront donc avec des artistes de renommée internationale et des jeunes créateurs, pour imaginer dans le détail ces stations du futur.

A titre d’exemple, Dominique Perrault, l’architecte de la gare de Villejuif (94), va collaborer avec un plasticien, afin de réaliser une œuvre faite de néons et de miroirs. Au cœur de la structure, un jeu de mise en perspective donnera à chaque voyageur une « impression de profondeur. »

Crédit : CNEWS Matin, Société du Grand Paris – et Agence France-Presse »


ZOOM... : Cliquez l’image.

Les gares du Grand Paris Express

JPEG - 91.2 ko
CARTE INTERACTIVE : Cliquer l’image

Voir aussi l’art contemporain en action dans d’autres projets d’aménagements urbains parisiens, ICI.

oOo

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document