vous etes ici : Accueil » NOTES » Pascal Bruckner : « L’islam radical exporte sa sale guerre dans le (...) par : PileFace.com
  • > NOTES

Pascal Bruckner : « L’islam radical exporte sa sale guerre dans le monde entier »

D 23 mars 2016     C 1 messages Version imprimable de cette Brève Version imprimable   

« A chaque attentat, nous balançons entre la routine et l’effroi. […] On n’a pas le droit d’être bête ou négligent face au terrorisme. Bruxelles est aussi la capitale de l’Europe…
L’islam radical exporte sa sale guerre dans le monde entier. […] Sa démence meurtrière veut s’imposer à tous les hommes. C’est une guerre mondiale mais très particulière. Asymétrique, erratique et pourtant une guerre totale dont les premières victimes sont des civils tous coupables d’exister. Il reste un impensé dans la façon dont nous l’abordons. Nous répétons qu’il ne faut pas faire d’amalgame avec l’islam sans comprendre que les djihadistes revendiquent eux-mêmes le fait d’être les seuls véritables musulmans. Les autres, la très grande majorité, sont rejetés par ces fanatiques dans les ténèbres de la mécréance. Ces soldats de l’apocalypse sont d’abord des croyants et nous devons les prendre comme tels.

La Belgique a fait le choix assumé du communautarisme. Le quartier de Molenbeek est devenu symbolique… Les policiers qui ont arrêté Abdeslam à Molenbeek ont été caillassés par des jeunes gens. Ce sont des gestes rares sur notre continent. Molenbeek est devenu une sorte de Gaza, de Mossoul à l’intérieur de l’Europe. […] Il va falloir assainir ce quartier. La vérité est cruelle : les élus de droite comme de gauche, en Belgique comme en France, par clientélisme, ont négocié avec les associations culturelles, les imams, les caïds. Ils ont laissé s’installer non pas des zones de non-droit mais des zones d’un autres droit, mélange de charia et de « code d’honneur » des voyous.

Peut-on parler de Molenbeek français ? Manuel Valls l’a dit et l’on peut penser qu’il dispose d’éléments fiables pour asséner un tel verdict. Il y a en France un risque de guerre civile larvée en raison de la porosité entre les gangs de banlieue et les cellules radicalisées : le djihad est la voie de sortie pieuse du banditisme [sur laquelle prospère Daech dans son entreprise de propagande] […]

Nos démocraties sont-elles armées pour la guerre qui nous attend ? Les démocraties sont par nature démunies face à la barbarie. Elles pensaient l’histoire finie, les religions un vestige de la préhistoire, la nation une formée désuète de communauté humaine […] Voilà ce qu’était l’utopie européenne et le 11 septembre n’y a rien changé. Songez que depuis vingt ans tous les budgets militaires sont à la baisse sur notre continent. Nous opposons toute une série d’explications sociologiques, géopolitiques pour nous rassurer face à l’entreprise d’islamisation du monde.
[…] On se demande : « Qu’a-t-on pu faire de mal pour qu’ils nous haïssent à ce point ? » La vérité que nous ne voulons pas entendre est pourtant criante : ils nous haïssent pour ce que nous sommes. Des êtres libres mus par l’amour de la vie, le respect du droit et l’esprit critique. Voilà notre crime. »

Pascal Bruckner
Le Figaro, 23/03/2016

François Hollande répète : « Nous sommes en guerre » mais alors, si nous sommes en guerre, il faut pousser la logique jusqu’au bout ?
- un budget de guerre pour les dépenses militaires ...et le rationnement pour le reste...
- et en temps de guerre, il y a des tribunaux militaires…
- et un général en chef des opérations
- d’une vraie coalition européenne, puisque l’Europe est attaquée...

L’heure de la Reconquista  ?

Compilation V.K.

Voir aussi Comment peut-on être djihadiste ? par Julia Kristeva

oOo

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document


1 Messages