vous etes ici : Accueil » NOTES » À propos de l’antisémitisme chrétien par : PileFace.com
  • > NOTES

À propos de l’antisémitisme chrétien

D 28 mars 2015     C 0 messages Version imprimable de cette Brève Version imprimable   

JPEG - 8.4 ko
Daniel Sibony

À force de penser aux actes antijuifs se réclamant de l’islam, on en oublie la vieille vindicte antijuive distillée par le christianisme pendant des siècles, qui continue d’être enseignée au catéchisme. C’est ainsi qu’une maman d’élèves m’apprend que son petit de cinq ans est rentré de l’école en criant Dieu est mort ! Elle pensait qu’il citait Nietzsche, car il est très avancé, mais non, car il a ajouté et C’est les juifs qui l’ont tué ! Elle s’en est inquiétée, elle a parlé à une proche, catholique, qui en a parlé au curé de la paroisse, à Paris, et il n’a rien répliqué, lui suggérant de laisser tomber cette question ; plus précisément, de ne pas en parler.

Ce n’est déjà pas si mal, que la vindicte antijuive du christianisme, des chrétiens veuillent qu’on n’en parle pas, mais acceptent de l’enseigner aux enfants. De même, la vindicte antijuive de l’islam, les musulmans, surtout en Europe, invitent à ne pas en parler, et même à nier qu’elle existe dans leurs textes fondateurs, ce qui est une autre façon de la protéger et de continuer à l’enseigner ; c’est le cas dans toute école coranique qui se respecte. Ce désir de ne pas en parler indique au moins un tiraillement entre la fidélité à la tradition, et le sursaut d’honnêteté qu’imposerait l’évidence.

Car enfin, s’agissant du christianisme, quatre points évidents sont à rappeler :1) Ce ne sont pas les Juifs qui ont tué Jésus, mais les Romains ; car sous l’occupation romaine, les Juifs n’avaient pas droit de vie et de mort même sur des juifs ; et Jésus en était un (ce que bien des chrétiens ignorent) 2) Les Évangiles parlent de la foule des Juifs qui approuvèrent sa mise à mort. Mais ils parlent aussi des foules qui le suivaient pendant sa prédication qui a duré trois ans ; et ces foules, c’étaient des Juifs. N’est-il pas curieux que lorsque des foules suivent Jésus on ne dise pas qu’elles sont juives, mais quand une foule lui est hostile, elle soit juive et représente « les Juifs » ? Pourquoi ne pas reconnaître à ce peuple une certaine diversité ? 3) Dans leur grande majorité, les fidèles de ce qui allait devenir le christianisme étaient des Juifs. On peut même dire que ce sont eux qui, les premiers temps, ont donné corps à cette nouvelle religion, qui est née, rappelons-le, du cœur même de la juive, et qui ne cesse de se référer aux textes juifs. 4) N’est-il pas indécent que le christianisme retienne surtout — et enseigne — que « les Juifs » ont tué Dieu, quand c’est eux qui ont apporté ce Dieu ? Je parle non seulement du Dieu-homme que serait Jésus mais du Dieu de la Bible juive qui est aussi le Dieu des chrétiens ?

Daniel Sibony


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document