vous etes ici : Accueil » NOTES » La Tribune des lecteurs : L’étrange neutralité de pileface par : PileFace.com
  • > NOTES

La Tribune des lecteurs : L’étrange neutralité de pileface

D 17 mars 2015     C 1 messages Version imprimable de cette Brève Version imprimable   

From : Kitty batska
Subject : L’étrange neutralité de pileface

Bonjour,

Quelques sollersiennes et moi-même sommes très surprises de votre silence concernant les immondes vidéos de Zagdanski contre Sollers. Déjà votre attentisme au moment de leur diffusion à l’automne dernier, jusqu’à la dernière en date, nous a laissées perplexes. Peut-être n’est-ce pas la vocation de votre site de défendre son sujet principal lorsque celui-ci est gravement sali par un imposteur falsificateur tel que Zagdanski...

Dommage, la publication exceptionnelle (à tous les sens du mot) de L’Eunuque Raide par Marc-Edouard Nabe dans L’Infini n°126 aurait pu vous décider à prendre la parole. N’est-ce pas, cher V.K. ?

Attentivement,

Votre K.B.

=============================================================

Chère Kitty,

Merci de votre intérêt pour pileface et de votre vigilance. Je dois avouer que Zagdanski et Nabe n’étaient pas du tout dans mon scope actuel.
Peut-être devrais-je m’y intéresser, à nouveau, quand j’en aurai fini avec mes tâches en cours ?
Bien à vous,

Votre V.K.

PS : Dans le sommaire de L’Infini N° 126 (Printemps 2014) publié sur pileface, un lien existe toutefois sur l’intégrale de L’Eunuque raide par Marc-Edouard Nabe.

============================================================


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document


1 Messages

  • Albert Gauvin | 17 mars 2015 - 18:04 1

    Chère lectrice (et cher VK),

    Non seulement Pileface n’a pas été neutre concernant le mauvais "pamphlilm" de Zagdanski contre Sollers, mais il en a rendu compte le premier. Et même avant que le pamphilm soit achevé ! Je vous renvoie à ma note du 19-25 juillet 2013 où j’annonçais ce qui n’était alors qu’un projet (lisez la fin de ma note : j’y remarquais déjà des amalgames suspects). J’en parlais aussi dans une autre note du 12 février, de manière ironique. J’y ai ensuite répondu indirectement dans plusieurs articles consacrés à d’autres sujets, par exemple, dans la mutation du divin où j’écrivais (le 16 février 2014) : « Afin d’éviter de grossières fautes de lecture et les procès vulgaires (à tous les sens de ce mot) qui fleurissent en ce printemps précoce et qui n’ont pour but (ou en tout cas pour effet) que d’embrouiller les esprits faibles et pressés (les autres ne seront pas dupes très longtemps), il est bon comme toujours de rappeler quelques faits et d’être précis sur les dates. » J’avais également pris mes distances, indirectement, dans un commentaire sur « l’amitié » du 9-12-2013 et reproduit une lettre de Marc Dachy qui me semblait bien résumer le sentiment d’accablement des « amis "heideggeriens" » (ou pas) de Zagdanski (15-12-2013).
    Alors pourquoi, c’est vrai, ne pas avoir consacré toute une étude au pamphlim « Sollers contre Zagdanski » ? La réponse est simple. C’est Freud qui vous la donne, qui dit quelque part quelque chose comme : « il ne faut pas répondre à ceux qui vous attaquent, cela les renforce. » (Sunzi a dû le penser aussi). C’eût été, de plus, fastidieux et ennuyeux et je déteste m’ennuyer. Mais la meilleure réponse n’est-elle pas dans les articles que nous continuons à faire depuis un an (que dis-je : depuis dix ans) ?

    Bien à vous,
    A.G.

    Nota bene 1 : vous trouverez la réponse indirecte de Sollers à Zagdanski dans L’École du mystère. C’est aux pages 114-115.
    Nota bene 2 : Je persiste à considérer que, malgré ce mauvais "pamphlilm" oedipien (et paranoïaque !), Zagdanski ne dit pas que des imbécillités (notamment sur la pensée juive).