vous etes ici : Accueil » NEWS » Marc Pautrel, Orpheline par : PileFace.com
  • > NEWS

Marc Pautrel, Orpheline

D 8 septembre 2014     C 1 messages Version imprimable de cette Brève Version imprimable   

Parution le 2 octobre

Marc Pautrel, Orpheline

JPEG - 5.4 ko
Gallimard

Le site de Marc Pautrel


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document


1 Messages

  • A.G. | 31 octobre 2014 - 15:54 1

    Marc Pautrel dans La Cause Littéraire

    « Si Marc Pautrel était musicien, nous pourrions dire de lui qu’il marche sur les pas de Paul Bley, concision, précision, immersion dans la mélodie, dans sa structure, ses échos, richesse de l’harmonie, qui montent de son clavier comme une brise légère venue du large. Si Marc Pautrel était peintre, nous pourrions évoquer les dessins de Matisse, feuilles, arbres, visages de femmes, natures endormies, ligne pure, trait blanc, net, face à face avec le modèle, travail permanent sur le motif.
    Marc Pautrel écrivain, et donc musicien et peintre, est saisi comme Osiris par la puissance magique des mots et des phrases, leur faisant tout simplement dire ce qu’ils ont à dire, du temps et d’un corps qui sombre, se relève, s’élève, jusqu’au rêve de la délivrance. Son Orpheline ne cesse de parler en même temps que les larmes lui viennent. Ses mots : la perte, l’absence, mais aussi l’exil, l’isolement, et par instants, l’embrasement du motif : les Landes, ses arbres, l’océan, le Mexique, son petit autel édifié sur une colline pour la Nuit des Morts, ses rêves, son amoureux mathématicien et le tremblement permanent de son enfance. » Philippe Chauché, lire la suite.


Rechercher




Mots-clés

Pautrel (Marc)