vous etes ici : Accueil » NOTES » Philippe Sollers : "Ma drogue me rend asocial" par : PileFace.com
  • > NOTES

Philippe Sollers : "Ma drogue me rend asocial"

D 5 février 2014     C 0 messages Version imprimable de cette Brève Version imprimable   

Interviewé par Philippe VANDEL sur France Info dans l’émission "Tout et son contraire", le 4 février 2014.
Il vient de publier Médium, chez Gallimard, un récit, un autoportrait, et un livre de réflexions sur l’époque.


Pour démarrer l’écoute, cliquez sur la flèche verte

Dans Médium, Philippe Sollers raconte son quotidien d’écrivain et donne des détails sur sa vie intime : sexe et drogue. "Je ne dirais pas le produit que je prends car je n’ai pas l’intention de me faire dévaliser sur cette affaire. Cela reste strictement privé. Ma drogue me rend asocial, mais je ne donnerai pas son nom car je suis l’un des rares, rares, rares, utilisateurs de ce que j’appelle ce produit."

Il dénonce tous ces romans qui, à chaque rentrée littéraire, sont "poubliés", contraction de "publié" et d’"oublié". Pourtant, ce système qu’il dénonce, Philippe Sollers en fait partie. Comme auteur, mais surtout comme éditeur, car il ne publie pas que des livres exceptionnels.

JPEG - 26 ko
Philippe Sollers © Radio France - A. Fargier
"Dans la poubelle que je dirige (Gallimard), très recherchée par les clochards du coin, il y a dix livres, c’est faisable en qualité, mettez quatre ou cinq et ce serait une année exceptionnelle. C’est un des métiers où la perte d’argent est la plus considérable. Cela pose un problème de savoir quel est l’intérêt de faire cela."

Philippe Sollers et le gouvernement


Pour démarrer l’écoute, cliquez sur la flèche verte

Philippe Sollers milite pour le mariage de François Hollande. "Je suis pour le mariage du président de la République française. Qu’il épouse la mère de ses enfants quand même. Première dame de France cela ne veut rien dire."

Dans Grazia, il a déclaré : "Celle que je préfère, c’est Taubira : j’aimerais qu’elle me serre dans ses bras. D’ailleurs, je lui ai fait passer un message dont je garderai secret le contenu. Elle m’a répondu qu’elle était une femme très libre."

"Je ne vous dis pas que je ferai de Madame Taubira mon plat quotidien, mais une embrassade avec cette femme qui peut soulever tout l’hémicycle en parlant d’amour, en mélangeant des citations qui n’ont rien à voir les unes avec les autres, avec ce corps en plein épanouissement, les députés qui se lèvent, applaudissent, cela me donne envie de l’embrasser de la serrer dans mes bras."

Une déclaration que Philippe Sollers fait avec les yeux qui brillent presque moqueur, a tel point que l’on a du mal à le croire. "Je suis moqueur, mais cela ne veut pas dire que je ne suis pas un bon oiseau."

Le vrai-faux de Philippe Sollers


Pour démarrer l’écoute, cliquez sur la flèche verte

Crédit : France Info

Extraits de Médium

La ronde des critiques


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document