vous etes ici : Accueil » NOTES » Simone de Beauvoir par : PileFace.com
  • > NOTES

Simone de Beauvoir

D 9 janvier 2000     C 0 messages Version imprimable de cette Brève Version imprimable   

Bandeau d’accueil Google du 09/01/2014

DOODLE - Simone de Beauvoir, reine de Google !

Le Point - Publié le 09/01/2014

So Frenchy ! La philosophe féministe, décédée en 1986, est l’égérie du moteur de recherche ce jeudi 9 janvier 2014, pour son "106th birthday".

Simone de Beauvoir l’aurait su, elle ne l’aurait pas cru : une femme pour le doodle de Google ! Le moteur de recherche lui consacre en effet ce 9 janvier 2014 - jour de sa naissance - son fameux "gribouillage". Née le 9 janvier 1908, elle aurait eu 106 ans. L’agrégée de philosophie dessinée sur nos écrans nous rappelle qu’elle reste, avec son ouvrage-phareLe deuxième sexe(1949), la référence, l’avant-garde de la pensée féministe.

Sa populaire rengaine existentialiste "On ne naît pas femme, on le devient" est même plus que jamais d’actualité, à l’heure de la théorie du genre et des catalogues de Noël où les garçons jouent à la poupée et les filles aux petits soldats.

Sa romance avecSartre, le Paris intellectuel d’après-guerre contribuent à perpétuer la mémoire et le charme de Beauvoir, avec juste ce qu’il faut de l’éternel féminin qu’elle abhorrait.

"Doodle ?"

Les "Google Doodles" - littéralement "gribouillages" - sont ces logos Google customisés qui apparaissent par intermittence sur la page d’accueil du moteur de recherche, pour célébrer tel ou tel événement.

Le premier fut lancé en 1998 pour le festival Burning Man, dans le désert du Nevada. Pour signaler leur présence, les fondateurs de Google avaient intégré une silhouette en flammes à leur logo de l’époque. Depuis, plus de mille doodles ont été réalisés, et la tradition se perpétue.

Crédit : Le Point

Michelle Perrot, lauréate du prix Simone-de-Beauvoir 2014
Ecrivaine et historienne française.


Professeure émérite, Michelle Perrot a effectué une grande partie de sa carrière à Paris Diderot. Elle reçoit, vendredi 10 janvier 2014, le prix Simone-de-Beauvoir pour la liberté des femmes. Cette cérémonie est ouverte à tous et toutes.

Présidé par Josyane Savigneau, le jury international du prix Simone-de-Beauvoir pour la liberté des femmes,composé de trente personnalités issues du monde des arts et des lettres, a choisi de récompenser, en 2014, Michelle Perrot, historienne et écrivaine.
Elle est la septième lauréate du prix. Et la première Française.
Ce prix, qui récompense des personnes ou des associations, des militant.es ou des intellectuelles, participant à la défense de la cause des femmes, a toujours voulu rester fidèle à sa vocation internationale. Il s’est, depuis sa création, tourné vers l’étranger.
" Mais, international, rappelle Madame la Présidente ne signifie en rien "non français. Cette année, ce sont deux candidatures françaises qui sont restées en lice : Simone Schwarz Bart et Michelle Perrot. Ce fut un choix difficile".
Le jury a finalement retenu Michelle Perrot, historienne de premier plan, et qui, depuis toujours, a eu un souci de transmission de son savoir et des valeurs auxquelles elle tient.
"C’est une pionnière en France, de l’histoire des femmes et du genre, explique Josyane Savigneau, au nom du jury. Son oeuvre s’inscrit dans la droite ligne de la pensée de Simone de Beauvoir. Parce qu’en écoutant son séminaire sur l’histoire des femmes, beaucoup ont pris conscience de leur condition. C’est une vie entière, c’est une oeuvre entière consacrée aux femmes. A la liberté des femmes. En outre, il faut remarquer la qualité littéraire de ses textes. Un ouvrage comme "Mélancolie ouvrière" est superbement écrit. Ce qui n’est pas à négliger quand on décerne le prix Simone-de-Beauvoir.
La remise du prix se fera vendredi 10 janvier 2014, dès 11 heures, à la Maison de l’Amérique latine. La cérémonie sera présidée par Josyane Savigneau (présidente du jury, journaliste au Monde), Julia Kristeva (présidente fondatrice, professeure émérite de l’université Paris Diderot, écrivaine et psychanalyste), Sylvie le Bon de Beauvoir (présidente d’honneur du jury).

Crédit : Université Paris Diderot

Le prix Simone-de-Beauvoir Créé en 2008, à l’occasion du 100e anniversaire de Simone de Beauvoir (9 janvier 1908), le prix Simone-de-Beauvoir pour la liberté des femmes est décerné chaque année à des lauréat(e)s élu(e)s par un jury international. Le prix, doté de 20 000 euros, est soutenu par l’Institut français, l’université Paris Diderot et la Mairie de Paris.

Simone de Beauvoir : sa vie (sur France Culture)

Par Adèle Van Reeth Réalisation : Mydia Portis-Guérin Lectures : Marianne Basler

Simone de Beauvoir : sa vie (1/4)

Simone de Beauvoir : sa philosophie (2/4)

Simone de Beauvoir : sa pensée féministe (3/4)

Simone de Beauvoir : son oeuvre littétaire (4/4)

*

Simone de Beauvoir sur Pileface

V.K. 09/01/2014


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
Ajouter un document
  • Lien hypertexte

    LIEN HYPERTEXTE (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)