vous etes ici : Accueil » SUR DES OEUVRES DE SOLLERS » OEUVRES (Fiches documentaires) » De Kooning, vite (fiche documentaire) par : PileFace.com
  • > OEUVRES (Fiches documentaires)

De Kooning, vite (fiche documentaire)

D 12 février 2010     C 0 messages Version imprimable de cette Brève Version imprimable   

Auteur : Philippe Sollers
Éditeur : La Différence
1ère Publication : 2007-10
Genre : Livre d ?Art, 15 cm x 20 cm, illustrations couleur, 220 pages

Sélection sur pileface
Extraits & critiques
Articles liés (avec mot-clé : Titre de l’ouvrage)

Quatrième de couverture
Épuisé depuis dix ans, reparaît enfin l ?essai de Philippe Sollers sur le maître américain de l ?abstraction lyrique : Willem De Kooning. Comme l ?écrivait Michel Nuridsany dans Le Figaro lors de la première édition du livre, en 1988 : « Sollers, bon connaisseur de l ?art contemporain, ne pose pas ici au spécialiste et c ?est tant mieux. C ?est à un double dialogue que nous assistons. Dialogue avec l ??uvre, d ?abord, bien sûr, mais aussi dialogue avec le lecteur qui se trouve apostrophé, convié à entendre la confidence parfois, bousculé un peu, entraîné toujours dans le flot verbal d ?une pensée rapide qui, dirait-on, suit le mouvement de la promenade.
Magnifique livre, moins ?érudit ?, moins ?savant ? que partisan, subjectif à la manière dont Baudelaire disait que doivent être les critiques. Livre d ?écrivain qui parle en artiste de l ?art. Ainsi qu ?il conviendrait peut-être plus souvent ? si ce n ?est toujours ? d ?en parler. »

Formé à l ?Académie des beaux-arts de Rotterdam, Willem De Kooning rejoint les États-Unis en 1926. Dans les rues de New York, il mène une vie de bohème avec Arshile Gorky. Inspirés par Miró et Picasso, les deux artistes développent leur propre style, empreint de surréalisme. Willem De Kooning crée sa technique et devient, avec Jackson Pollock, le représentant de l ?action painting, style qui consiste à donner de violents coups de brosse ou de couteaux pour modeler la peinture. À partir des années 50, il explore le nu féminin dans la série Women, représentant notamment Marilyn Monroe. La seconde génération d ?expressionnistes abstraits s ?inspire en grande partie de ses travaux. À partir de 1969, le peintre délaisse peu à peu l ?art pictural pour la sculpture en bronze. Restant l ?une des figures majeures de l ?expressionnisme abstrait, il s ?éteint en 1997.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document