vous etes ici : Accueil » REVUES » SPREZZATURA » Sprezzatura et ses auteurs » Jean-Hugues LARCHÉ le troisième oeil
  • > Sprezzatura et ses auteurs
Jean-Hugues LARCHÉ le troisième oeil

D 30 décembre 2009     A par Viktor Kirtov - C 0 messages Version imprimable de cet article Version imprimable    ................... PARTAGER . facebook


La saga des auteurs de Sprezzatura continue avec Jean-Hugues LARCHÉ.

Sollers

Q. : Par vos films [ Nietzsche, miracle français , par Ph. Sollers 2006, disponible en DVD et dont Pileface a rendu compte, aussi Ecoute De Nietzsche par Ph. Sollers en CD ], vous êtes celui dans le groupe qui a, sans doute, le plus approché Sollers. Comment se sont passé ces tournages ? Plusieurs prises ? Qui en fut l’initiateur : Sollers ou vous ? Un souvenir particulier ? Une anecdote ?

R. : S’agissant de ma proximité avec Philippe Sollers, (images volées dans ce cas), les trois rencontres, que j’ai provoquées ont bien évidemment été sublimées par le génie irradiant de ce Janus (comme le nomme François Meyronnis dans sa préface à Poker). Sollers y est apparent et abyssal. Océanique donc.

Ces tournages ont été sous le signe de la grande concentration de Sollers, de mon écoute attentive des instants essentiels qui étaient ici livrés et d’un dispositif technique minimal.

Détails : Rencontre chez Mollat, fin 2002, validation immédiate de Sollers sur le projet Nietzsche. Salon bleu Gallimard 3 semaines plus tard. Sollers me demande à l’issue de cette 1ère et excellente intervention, « Qu’est ce que vous allez faire de ça ? », je réponds « Je ne sais pas. » (Ma provinciale franchise paraît l’interloquer). Le dvd sortira 3 ans plus tard.

Février 2003, 2ème sérieuse intervention sur Nietzsche (la question dionysiaque) Sollers y développe notamment la relation avec la musique et aussi avec Heidegger.

Juin 2003, Intervention plutôt enjouée sur la Chine (un CD existe aussi il s’appelle Déroulement du dao). Bureau de l’Infini en face à face. Sollers lit et commente les différents passages concernant la Chine dans ses romans. Il me donne le contact direct de Jullien, d’Anne et François Cheng. On fume une Camel ensemble. En partant il me dit « Et saluez pour moi la Belle Garonne ! » clin d’ ?il que vous aurez bien sûr compris, à Hölderlin et à Bordeaux.

On s’est recroisé, brièvement, très cordialement depuis.

Nietzsche...

Q. : Votre contribution au numéro 1 nous vaut d’ailleurs un article « Noblesse de la guerre, Nietzsche en stratège » avec cette citation d’Héraclite qui me plaît beaucoup- en exergue- : « Ils ne comprennent pas comment ce qui s’oppose à soi-même s’accorde avec soi : ajustement par des actions de sens contraire, comme l’arc et la lyre. » Héraclite, frg. 125.
« Il y a bien un avant et un après Nietzsche » dîtes-vous et on le comprend bien à travers votre article, mais que diriez-vous à ceux qui ne vous ont pas encore lu pour justifier cette assertion ?

Q. : En quoi Nietzsche est-il encore « mal lu », aujourd’hui, pour reprendre une de vos formules ?

Q. : Qu’avez-vous pensé de « Une vie divine » de Sollers, dédiée à Nietzsche ?

Q. : Vous êtes aussi l’auteur-réalisateur d’un DVD « Disponibilité de la pensée chinoise par François Jullien » , on peut dire que vous choisissez bien vos fréquentations. D’où vous vient ce goût ? « Du sprezzatura » avant l’heure ? - si cette formulation est acceptée par le comité de la revue, gardien du dogme...

R. : La dissection que vous avez fait de la revue Sprezzatura a de quoi impressionner.

La récupération de Nietzsche (sa mauvaise lecture) par l’université n’a plus à être ni prouvée, ni pointée dans la confusion constitutionnelle de son propre fonctionnement. La reprise de Nietzsche par les philosophes à la mode (croyant échapper à l’université mais gardant ses empreintes) va dans le même sens. La vivacité fondamentale de ce penseur ne peut que s’opposer aux faiseurs d’images idéales, au projet commercial, etc... On est là très loin de la fête, que je préfère comme Watteau, galante. En corps et encore.

Depuis plus d’un siècle, seuls Picasso, Rodin et Sollers me paraissent être à la hauteur du foudroiement que Nietzsche produit dans la pensée occidentale (et avant lui, Sade). Seuls des grands artistes modeleurs de formes et fouilleurs de chairs semblent pouvoir suivre cette crête. Cette béance merveilleuse sur les bords...

Une vie divine est un grand roman sur Nietzsche, où par exemple les femmes ne sont pas mises en problématique dans le rapport à ce nom-là. Où il peut y avoir un rapport à la jouissance (même si on sait qu’il n’y a pas de rapport pour Lacan), à la liberté, au jeu. C’est un Nietzsche réincarné dans une vision à la fois profonde et allégée et par un style à son altitude de pensée.
Personne ne le voit. Pas plus les proches de Sollers. Mirage. Hallucinations. Lettre volée.

Finissons, si vous le voulez bien, sur l’opposition fondamentale. L’irréductible friction du temps cher à Héraclite. Cette guerre interne en soi-même a pu conduire Nietzsche et Hölderlin hors du temps normal mais dans le Temps même. Ou bien donner l’ ?uvre d’Artaud et même réussir avec Sollers. Il s’agir de tenter simplement d’ajuster les sens contraires du jeu des pulsions dionysiaques en l’harmonisant avec la musique savante de Rimbaud.
Pile Face, Janus, Ereignis...

Lorsqu’une flèche est tirée, moins elle est ajustée, plus elle semble atteindre son but, c’est facilement vérifiable. La grâce seule touche son but. Quant à la Lyre, la complexité de ses sons n’a pas fini de nous ravir. A tous les sens de ce verbe.

PS : J’allais oublier, L’Arc et la Lyre est une nouvelle maison d’édition à Bordeaux.


A propos de l’auteur

(note pileface [1])

Jean-Hugues LARCHÉ, auteur-réalisateur vidéo, éditeur et libraire.

*
JEAN-HUGUES LARCHÉ
Mille et Une lumières d’islam par Malek Chebel (DVD), R de paradis, 2009.

Résurrection de Proust par Stéphane Zagdanski (DVD), R de Paradis, 2008

Déroulement du Dao par Philippe Sollers (CD), Frémeaux Associés, 2008

Ecoute de Nietzsche, Leçon philosophique de Philippe Sollers (2 CD), Frémeaux Associés, 2007

Disponibilité de la pensée chinoise par François Jullien (DVD), R de paradis, 2007

Nietzsche, miracle français par Philippe Sollers (DVD), 2006

*

sur Pileface :
Déroulement du Dao
Nietzsche, miracle français

R. de Paradis, 4 place Général Sarrail. 33000 Bordeaux
http://www.rdeparadis.fr/
jh.larche@free.fr


Note : mise en page écran : pileface


[1Informations reconstituées à partir du Net. Non communiquées par l’auteur

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document