vous etes ici : Accueil » THEMATIQUES » Sollers et la psychanalyse » Avez-vous du nez ?
  • > Sollers et la psychanalyse
Avez-vous du nez ?

Et incarnatus est

D 9 septembre 2008     A par Viktor Kirtov - C 0 messages Version imprimable de cet article Version imprimable    ................... PARTAGER . facebook



Les affaires de désir ont lieu dans le nez : buée, fumée, rosée, ondes, particules, répulsions ou attractions invisibles, odeurs en creux et limaille en l’air.
Philippe Sollers, Passion fixe


Le coup d’oeil est souvent trompeur, pas le coup de nez.
Philippe Sollers, Passion fixe

L’actualité pileface parce qu’elle est naturellement intemporelle, traitait ces derniers jours de Mozart, Freud, et « avoir du nez »...
Grand désordre de pensée peuvent penser certains ! Or, ô surprise, voilà, que ces trois thèmes se retrouvent ensemble dans un extrait de la La Divine Comédie, de Philippe Sollers. Dans ce livre d’entretiens avec Benoît Chantre, que lit-on en effet ?

B. C. : ...où le verbe divin est devenu chair.

Ph. S. : Voilà. Il s’agit de prendre cela en observation. Et incarnatus est de Mozart. Je sais pas si vous avez déjà vu cette chanteuse de génie qui s’appelle Elisabeth Schwarzkopf devenue professeur de chant, faisant répéter l’ Incarnatus est de la Messe de Mozart à ses élèves filles. C’est un chef-d’ ?uvre. Il faut le trouver dans je ne sais quelle cassette. Elle est là. L’autre commence. Et elle interrompt en disant : non ! Essayez de comprendre que vous êtes là devant quelque chose d’inouï. lecteur, ô lectrice, « ô animaux terriens ! ô esprits grossiers » qui songez maintenant à fabriquer le vivant lui-même... Savez-vous chanter ce qu’il en est, comprendre ce qu’il en est dans le chant du Verbe qui s’est fait chair ? Vous savez, le Verbe, je ne sais plus très bien de quoi il s’agit. Et puis la chair est triste, hélas, je n’ai lu aucun livre (rires)... mais il paraît que ça se fabrique ...

Donc Schwarzkopf demande à sa chanteuse, pourtant très douée, un peu plus de réflexion, de respiration, pour chanter cet Incarnatus est. C’est à mon avis le plus beau et le plus génialement brodé et fleuri qui ait été écrit tous les siècles. Mozart, ici, célèbre également sa naissance, bien sûr. Nous allons donc cette Marie, rose dont les apôtres sont les lis, toujours le thème floral.

Quivi è la rosa in che ’l verbo divino
carne si fece ; quivi son li gigli
al cui odor si prese il buon cammino(l).

Le parfum montre le bon chemin.

B. C. : Marie veut dire « océan de myrrhe ».

Ph. S. : Il faut avoir du nez pour ces choses.
Un nez est fort utile, dit-on dans mon pays, celui du vin, qui comme vous savez s’écoute d’abord avec le nez avant de parvenir au palais. S’y connaître en parfum - « Les parfums, les couleurs et les sons se répondent » - fait gagner du temps. Beaucoup d’information aussi. Etre ou non au parfum... Si l’univers devenait fumée, dit Démocrite, nous le connaîtrions par le nez. Les scientifiques vous le diront : c’est la première des fonctions. Il y a des discussions entre Ferenczi et Freud à ce sujet qui sont historiques. Passons...

Il nome del bel flor ch’io sempre invoco
e mane e sera(2)[...]

oOo

(1). XXIII, 73-75 : « Là est la rose où le verbe divin / est devenu chair ; là sont les lis / dont le parfum montra le bon chemin. »

(2). XXIII, 88-89 : « Le nom de la belle fleur que j’invoque sans cesse, / matin et soir [ ... ]. »

Edition Folio pp. 597-599.

oOo

Avoir du nez (I)


Nota : Michel Louis Levy, contributeur du forum, s’intéresse à Marie et à Sollers sur son blog. Voir ici.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document