vous etes ici : Accueil » THEMATIQUES » Sollers et la religion » A la Villa Médicis
  • > Sollers et la religion
A la Villa Médicis

Conférence sur les "portraits de pape"

D 13 décembre 2007     A par Viktor Kirtov - C 0 messages Version imprimable de cet article Version imprimable    ................... PARTAGER . facebook


Le pape Benoît XVI a reçu mercredi 12 décembre 2007 son portrait officiel, oeuvre de la peintre russe Natalia Tsarkova.

Selon le communiqué du Vatican, le tableau de grande dimension (1,80 mètre sur 1,20) représente Benoît XVI assis sur le trône de Léon XIII qui dirigea l’Eglise catholique de 1878 à 1903, revêtu d’un manteau liturgique rouge "symbole de foi et d’amour".

Natalia Tsarkova, une russe orthodoxe de 39 ans qui a réalisé de nombreuses oeuvres inspirées de la religion chrétienne, est installée à Rome depuis une dizaine d’années. Elle a réalisé deux portraits de Jean-Paul II. L’un est exposé aujourd’hui dans la cathédrale romaine St-Jean de Latran, l’autre au centre culturel Jean-Paul II de Washington.

La remise du portrait officiel de Benoît XVI intervient au lendemain d’une conférence de l’écrivain français Philippe Sollers à la villa Medicis, le centre culturel de l’ambassade de France à Rome, sur les "portraits de pape".

Philippe Sollers avait choisi pour sa conférence le portrait d’Innocent X par Velazquez, l’étude de ce portrait par Francis Bacon (1953), ainsi que trois photographies : Jean-Paul II blessé place St-Pierre par Mehmet Ali Agca (mai 1981), lui-même remettant son livre sur La divine Comédie de Dante à Jean-Paul II, et une de Benoît XVI jouant une partition de Mozart sur le piano de son appartement privé du Vatican.

AFP

« Je suis, par exemple, très content de savoir qu’un pape allemand joue du Mozart, presque chaque jour, pour se délasser. »

Voir article : Pourquoi je suis catholique

Voir article : Des papes

Ecouter Ph. Sollers commenter Guerre secrète contre un pape



Le Secret : la tentative d’assassinat du pape Jean Paul II est au c ?ur du livre de Ph. Sollers. Et au-delà de sa survie, la « résurrection », même, de l’ institution papale considérée comme morte bien des décennies plus tôt, ainsi que son rôle au niveau de l’Histoire de l’Occident et de l’humanisme occidental. Un thème repris dans Guerres Secrètes,

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document