vous etes ici : Accueil » ILS ONT DIT » Cycle Nabe-Sollers - Le Bain turc
  • > ILS ONT DIT
Cycle Nabe-Sollers - Le Bain turc

Journal intime 3, Inch’Allah

D 28 juin 2006     A par Viktor Kirtov - C 2 messages Version imprimable de cet article Version imprimable    ................... PARTAGER . facebook


«  Mercredi 18 février 1987.
- Jean a retrouvé son chapelet. il aurait préféré l’avoir perdu à jamais.

Sollers invité à Panoramerde [1] présente le n° 17 de L’Infini. il insiste sur la collaboration de jeunes écrivains. Après avoir cité un sombre Polonais puis Alain Nadaud, enfin c’est à moi le tour ! il ne pouvait pas me faire le coup de Bourgadier !

- Marc-Édouard Nabe, un auteur très contesté mais très virulent qui a écrit Le Bain turc avec une grande saveur de langue, voici une phrase ...

Et il lit (très bien) un petit extrait du texte concernant l’éjaculation silencieuse des imams...


Le Bain turc, Ingres
ZOOM... : Cliquez l’image.

Les autres autour de la sainte table sont médusés. Ils tentent de couper Sollers. Duchâteau, ce flacdalle : « Attention ! Vous allez avoir des ennuis. » L’épouvantable Brochier enchaîne de sa voix de chasseur bâfrant un reste froid de chevreuil aux patates : « Enfin ! Les imams n’éjaculent pas, ils prient ! » Les protestations s’arrêtent là. Pas un n’ose moufter plus avant contre le son de mon ténor. Action menée de main de maître par Sollers : c’est la première fois qu’il a l’audace de parler de moi à la radio. C’est que vraiment la situation s’est nettement améliorée. L’avenir est rose comme un clitoris. »
p. 2020


« L’ anarchiste est celui qui a un tel besoin d’ordre qu’il n’en admet aucune Parodie. »
Antonin Artaud
cité par Marc-Edouard Nabe
in Visage d’un turc en pleurs


Les bains turcs m’évoquent immanquablement la célébrissime scène du film La Grande Vadrouille. Les Bains turcs de la Grande Mosquée de Paris où Bourvil et de Funès doivent retrouver les aviateurs anglais. Ballet équivoque dans l’eau entre le grand moustachu et les protagonistes avec ce dialogue d’anthologie (pour mémoire et pour le plaisir) :

— Are you ?
— You are ?
— Yes. Happy.
— Glad.
— Where is the big moustache ?
— I don’t know. And if you don’t know, I don’t know, no !
— I don’t understand !
— You come with me to pick up Peter.
— No, you come with me to pick up MacIntosh
— No, no you...
— I beg your pardon ?
— And if you don’t come, I... Oh merde alors comment on dit ça... ?
— Comment ça "merde alors" ? But alors, you are French !
— You are not english ?


Les producteurs du film semblent avoir fait main basse sur toutes les photos du film. Pas trouvé de photo de la scène sur le Net. Si vous en possédez une, faîtes-vous connaître !


[1sic

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document


2 Messages