vous etes ici : Accueil » THEMATIQUES » Sollers et la musique » Mozart superstar et Les Noces de Figaro
  • > Sollers et la musique
Mozart superstar et Les Noces de Figaro

12 juillet 2012

D 13 juillet 2012     A par A.G. - C 0 messages Version imprimable de cet article Version imprimable    ................... PARTAGER . facebook



Mozart superstar

Mathias Goudeau dresse un portrait intime de Mozart et relève les traits les plus saillants du compositeur, communs à de nombreuses légendes de la pop.

626 oeuvres, plus de 200 heures de musique, 12 000 biographies, 100 millions d’exemplaires de l’intégrale de son oeuvre vendus à travers le monde : plus de deux siècles après sa mort, Mozart reste en tête de tous les classements. Ce document peu conventionnel dresse un portrait intime de la star, en relevant ses traits les plus saillants, communs à de nombreuses légendes de la pop. De la chanteuse lyrique Patricia Petibon à l’écrivain Philippe Sollers, une quinzaine d’intervenants étayent ce récit mêlé à des extraits de fictions, des publicités, des concerts, une comédie musicale et des clips. L’habillage à base de néon inscrit résolument Mozart dans une lecture contemporaine.

Avec notamment :
Patricia Petibon, chanteuse lyrique, Philippe Sollers, auteur du Mystérieux Mozart (Gallimard), la pianiste Vanessa Wagner, le violoniste Benjamin Schmid, Johannes Honsig-Erlenburg, président de l’Université Mozarteum de Salzbourg et Geneviève Geffray, ancienne bibliothécaire de celle-ci, Isabelle Duquesnoy, biographe de Constance Mozart, Annie Paradis, auteure de Mozart : l’opéra réenchanté (Fayard), Yann Olivier, président d’Universal Classic et Jazz, Bertrand Dicale et Helmut Brasse, journalistes musicaux, Dove Attia, producteur et auteur de Mozart, l’opéra-rock.


(durée : 51’48")
*


JPEG - 20.4 ko
Patricia Petibon dans Les Noces de Figaro.

Les Noces de Figaro

au Festival d’Aix en Provence

Durée 2h 50’04

Dirigé par Jérémie Rhorer, mis en scène par Richard Brunel,
avec Patricia Petibon (Susanna), Kyle Ketelsen (Figaro)

Filmé le 12/07/2012

Figaro et Suzanne, valet et femme de chambre au service du comte d’Almaviva, ont obtenu de leur maître son consentement à leurs noces. Mais dès le premier acte, la fine mouche révèle à son promis que le comte a l’intention de profiter d’elle : il nourrit secrètement l’intention de rétablir pour l’occasion le droit féodal aboli du jus primae noctis (littéralement, « droit de la première nuit », ou droit de cuissage seigneurial lors de la nuit de noces). Une fois resté seul, Figaro, fou de rage, promet à son maître de déjouer ses plans. « Si tu veux danser, mon petit comte, je vais t’en jouer, de la guitare... »

Des premières lueurs de l’aube aux ombres du soir, il se passe bien des choses autour des préparatifs de ce mariage d’emblée placé sous la menace. Décidés à s’unir coûte que coûte, les deux tourtereaux les plus malicieux de l’histoire de l’opéra luttent pour s’affranchir de leur tyrannique seigneur. L’adolescent Chérubin se plaint, rêve et s’émeut devant tous les jupons. La comtesse pleure ses amours d’antan. Et trois intrigants complotent, tandis que le comte brave tout le monde pour tenter de rétablir les droits que l’Histoire lui a déjà ôtés et, surtout, éviter d’avoir à reconnaître qu’il a vieilli. Au son d’une partition sublime, tantôt joyeusement bouffonne, tantôt mélancolique, c’est le désir qui fait tourner cette « folle journée ». À l’issue de quatre actes menés à un train d’enfer, Figaro aura enfin épousé sa Suzanne, et leurs aventures auront donné lieu au plus galvanisant des opéras mozartiens. Triomphe du dramma giocoso dans son étourdissante frénésie, il est emmené par une équipe pleine de jeunesse et d’entrain, du jeune chef mozartien Jérémie Rhorer à la diva française du baroque, Patricia Petibon.

Crédits
Artistes : Jérémie Rhorer (Direction musicale), Paolo Szot (Il Conte di Almaviva), Malin Byström (La Contessa di Almaviva), Patricia Petibon (Susanna), Kyle Ketelsen (Figaro), Kate Lindsey (Cherubino), Anna Maria Panzarella (Marcellina), Mario Luperi (Bartolo), John Graham-Hall (Basilio), Emanuele Giannino (Don Curzio), Mari Eriksmoen (Barbarina), René Schirrer (Antonio), Les Arts Florissants (Chœur), Le Cercle de l’Harmonie (Orchestre)
• Réalisateur : Andy Sommer
• Mise en scène : Richard Brunel, Catherine Ailloud-Nicolas (Dramaturgie) • Décors : Chantal Thomas
• Ecriture / Compositeurs : Wolfgang Amadeus Mozart, Lorenzo da Ponte (Livret)
• Production : Bel Air Media
• Axel Aust (Costumes), Dominique Borrini (Lumière)

Acte I et II


(durée : 88’47")

Acte III et IV


(durée : 80’58")
*


Libertinage, justice et morale

Interview du metteur en scène Richard Brunel
Petite histoire des Noces de Figaro
Interview du chef Jérémie Rhorer
Interview de Kyle Ketelsen (Figaro)
Interview de Patricia Petibon (Suzanna)

*

Critiques :

Le Nouvel Observateur
Télérama
Libération

*

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document