vous etes ici : Accueil » SUR DES OEUVRES DE SOLLERS » Portrait de 1994
  • > SUR DES OEUVRES DE SOLLERS

La Guerre du Goût

Portrait de 1994

D 28 février 2006     A par Viktor Kirtov - C 0 messages Version imprimable de cet article Version imprimable    ................... PARTAGER . facebook


Portrait de Sollers tiré à l’occasion de la sortie de La Guerre du Goût (éditions Gallimard)

Sollers exige d’être reconnu à sa haute et juste valeur : "Le préjugé veut sans cesse trouver un homme derrière un auteur : dans mon cas, il faudra s’habituer au contraire". "Il sera lu", dit-il de lui-même. Eh bien, bravo ! Ne vaut-il pas mieux être Sollers, en afficher l’ambition et gagner "la guerre du goût", plutôt que de jouer "le très bas" ?
[...]

C’est une pensée en marche, une pensée d’éclaireur et d’avant-poste, d’attaque plutôt que de défense. [...] . Pêle-mêle, on va de Bordeaux à New York, de Mozart à Miles Davies, de Gongora à Nabokov, de Proust à Nietzsche... Compagnie fabuleuse, curiosité des lumières... Où justement les lumières sont souvent celles de leur siècle, et françaises. Sollers est complice de Voltaire, amoureux de Laclos, voluptueux du monde avec Casanova, philosophe avec Sade. Mots clés ? "Désir", "luxure", "paradis", "feu", "religion", "esprit"... La grande inquiétude de Sollers est que l’esprit s’efface, que les grands livres disparaissent, soient confisqués par les loisirs programmés, qu’on les brûle comme des Rushdie, que ce soit par intégrisme économique ou religieux. Il craint et pourfend le "politiquement correct", les lieux communs et les tyrannies de la "société du spectacle" dénoncés par Guy Debord. Il compatit et s’enflamme de "la solitude du génie" vécue par Proust en son temps. Sollers a du goût, la grande classe du goût. Il aime les plaisirs de l’intelligence et du sexe (comme ils peuvent aller bien ensemble !), des grands bordeaux et du style. Nous ne pourrons lui reprocher de compter parmi les élus de son goût un écrivain du XXème siècle après J-C nommé Sollers, c’est du meilleur goût.

L’extrait dans son contexte

La Guerre du Goût, l’arche de Sollers
La Guerre du Goût, Machine de guerre
La Guerre du Goût, Le Quattocento Piero et Paolo

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document