par : PileFace.com

30 janvier 2015

PARIS
Météo Paris © meteocity.com
VENISE
Météo Venise © meteocity.com
ILE DE RE
Météo Ile de Ré © meteocity.com
Articles récents | Commentaires | Notes | Citation | Audio | Vidéo | Top 10

IMAGE DU JOUR


  • Je souhaiterais avoir autant de facilités

    Michel Butor,
    à propos de Sollers

    Voir article

1 | 2 | 3


ARTICLES RECENTS



Ou bien, Tirez un article à la roulette


COMMENTAIRES RECENTS


29/01/2015 miqueupujol - Pourquoi je n’ai pas été chinois trotskiste un moment ’(1969/1976)j’ai été effleuré mais non pénétré par...
28/01/2015 Albert Gauvin - Heidegger et « les Juifs » Lire, toujours, Heidegger par Bernard-Henri Lévy. Cf. La Règle du jeu.
27/01/2015 theuric - Jacques-Alain Miller, Le retour du blasphème (et autres chroniques) Nous vivons un processus de rupture touchant l’ensemble de notre espèce. Or, de ce fait...
24/01/2015 Albert Gauvin - Heidegger et « les Juifs » : le programme du colloque Pourquoi je ne participe pas au colloque sur "Heidegger et ’les juifs" Grand spécialiste...
23/01/2015 anonyme - C’était l’époque merci à Gustave ( note du 19 janvier 2015, 22:30)→ Paradis de Sollers,éditions du...
22/01/2015 Albert Gauvin - C’était l’époque Un lecteur qui n’a pas le n° 78 Tel Quel (on lui pardonne) regrette de ne pas entendre LA...

Archives des Commentaires


NOTES


Deux expositions sur la Chine au musée Guimet
30 janvier 2015 Splendeurs des Han, essor de l’empire Céleste Du 22 octobre 2014 au 1er mars 2015 Exposition présentée...

Georges Bataille, Eric Weil - À EN-TÊTE DE « CRITIQUE »
30 janvier 2015 Georges Bataille, Eric Weil À EN-TÊTE DE « CRITIQUE » Correspondance 1946-1951 – Établie, présentée et...

Franz Kafka, À Milena (nouvelle traduction)
19 janvier 2015 Franz Kafka, A Milena Nouvelle traduction de l’allemand et introduction par Robert Kahn 320 pages Paru le...

Archives des Notes

CITATION DU JOUR


Sur Bordeaux

...Supposons maintenant que je sois à New York, à Pékin, à Amsterdam ou à Londres : j’ouvre cette bouteille de margaux, je la bois lentement, je vais dormir, et le lendemain matin, je sais que j’ai été filtré par Bordeaux. C’est d’ailleurs plutôt lui qui vous comprend, qui vous accepte ou qui vous refuse. N’est pas dans le bordeaux qui veut.Il faut « dormir » le vin pour le comprendre. Un Bordelais est souvent bavard, mais c’est pour mieux cacher son silence. Personne n’est aussi trompeur sans avoir à le faire exprès. Cette gaieté ? Peut-être une mélancolie profonde. Cet art de vivre ? Sans doute une conscience aiguë du néant. Bordeaux ou la contradiction : comme une relativité généralisée, d’ailleurs concentrée dans le livre par excellence, les Essais de Montaigne, « que philosopher c’est apprendre à mourir ».

Voir article

AUDIO A LA UNE


LITTÉRATURE ET POLITIQUE

ENTRE NOUS SOIT DIT

Philippe Sollers s’entretient avec Mélanie Croubalian, 8 décembre 2014 (56’)

Retour sur des voix ou des corps singuliers (Ponge, Bartoli, Barthes, etc.).
Sollers annonce la publication d’un livre pour 2015 : L’Amitié de Roland Barthes.

mp3
Pour démarrer l’écoute, cliquez sur la flèche verte

VIDEO A LA UNE


ANÉMIC CINÉMA

Film de Marcel Duchamp, 1926.

35 mm noir et blanc, muet.
(Assistance technique : Man Ray et Marc Allégret)
Le film alterne dix disques optiques réalisés en 1923 et neuf contrepèteries en spirales.

Lire : Marcel Duchamp l’anartiste.

Rechercher



NEWS




Julia Kristeva, L’Horloge enchantée

Parution : 4 février 2015

Roman, Fayard
Plus, ici...

Le nouveau Sollers :

Plus ici et là...

JPEG - 14.4 ko
Liberté de dire, de penser, d’être juif !
D’autres photos...


Philippe Sollers : "Les politiques ne lisent plus rien"

France Info, 6 janvier 2015

PILEFACE A 10 ANS !

ET L’ÉQUIPE PILEFACE VOUS SOUHAITE UNE EXCELLENTE ANNÉE 2015

BIENVENUE DANS CET ESPACE RENOUVELÉ APRÈS UNE PROFONDE MISE-À-NIVEAU TECHNIQUE.

Vos remarques et signalements de scories résiduelles seront les bienvenus : V.K.

Archives des News





Jean Cocteau. Marianne gravée sur miroir (Salle des mariages de Menton). Plus...


Pile et Face Plus...




Pile Face dans la langue de Shakespeare : cliquer l'image

Rien ne m‘est plus sûr
que la chose incertaine.

François VILLON