par : PileFace.com

29 septembre 2016

PARIS
Météo Paris © meteocity.com
VENISE
Météo Venise © meteocity.com
ILE DE RE
Météo Ile de Ré © meteocity.com


ARTICLES RECENTS

Ou bien, Tirez un article à la roulette


COMMENTAIRES RECENTS



29/09/2016 V. Kirtov - PAUL CÉZANNE, ÉMILE ZOLA, Lettres croisées Parution : 22-09-2016 Feuilletez le livre Le livre sur amazon.fr Deux grands artistes,...
28/09/2016 A.G. - Dante et le dernier voyage d’Ulysse Complément : L’Ulysse de Dante par Didier Ottaviani (France Culture, Les Nouveaux chemins...
26/09/2016 Boris Pollet - Boris Pollet, Qu’entre temps Merci pour cette publication (ce rassemblement...).
20/09/2016 V. Kirtov - « Bal de têtes » par Frédéric Badré Frédéric Badré, un homme qui malgré la maladie, la déformation, le tremblement de la main, la...
20/09/2016 A.G. - Tout recommencer, sans cesse Dans son article, Pascal Torrin relève qu’à sa sortie La Fête à Venise a donné lieu à...
19/09/2016 V. Kirtov - L’avenir de la littérature, Frédéric Badré Frederic Badré, critique, écrivain et peintre, mort à Paris le 5 avril 2016 d’une maladie...

Archives des Commentaires


NOTES



Monteverdi, Il ritorno d’Ulisse in patria
28 septembre 2016 Drame en musique ("dramma per musica") en 1 prologue et 3 actes de Claudio Monteverdi, créé en février 1640 au...

Sollers à la Sorbonne le 5 octobre
25 septembre 2016 ZOOM... : Cliquez l’image. ZOOM... : Cliquez l’image. Le 5 octobre 2016, à 16h la...

Boris Pollet, Qu’entre temps
24 septembre 2016 La partition musicale tient sa particularité d’immuable silence tant que le cri ne l’émancipe de sa...

Archives des Notes

CITATION DU JOUR


Art d’oiseleur

« l’écriture est un art d’oiseleur, et les mots sont en cage, avec des ouvertures sur l’infini »

Charles-Abert Cingria.
cité par Jean-Louis-Kuffer dans son exellent blog retenu et tenu (de bonne tenue), profond et personnel et son art de l’écriture à l’image de cette citation : « Carnets de JLK »

AUDIO A LA UNE


Louis Armstrong à Pleyel en 1948

Philippe Sollers évoque souvent le premier concert de jazz de Louis Armstrong auquel il assista à Bordeaux, le trompettiste, « les lèvres en sang, s’essuyant avec son mouchoir » : « Ça a été pour moi une révélation fulgurante. Ah oui ! La venue de Louis Armstrong, j’ai douze ans ou treize ans, à Bordeaux, a été pour moi un éblouissement. » « J’avais 12 ou 13 ans, j’aurais voulu devenir musicien de jazz ». « J’aurais dû être clarinettiste dans l’orchestre de Louis Armstrong. », etc.
12 ou 13 ans ? C’était donc vers 1948. Or Armstrong et sa formation était aussi à la salle Pleyel à Paris, le 2 mars de cette année-là. Voilà donc la voix et le son que le jeune Sollers a dû entendre. C’est un concert inédit.

JPEG - 25.5 ko
Archive Ina - Radio France : Louis Armstrong.
Salle Pleyel, le 2 mars 1948.

« En 1948, on peut dire que Louis Armstrong est à un tournant de sa carrière. Il vient de triompher en tant qu’acteur, dans le film « New Orleans » et décide de constituer ce groupe que l’on connait sous l’appellation Louis Armstrong and his All Stars. Une appellation qui n’est pas usurpée, quand on réalise qu’il y a au piano Earl Hines, compagnon des premiers jours et lui-même véritable légende du jazz, à la clarinette Barney Bigard l’ex-star de l’orchestre de Duke Ellington, au trombone et au chant Jack Teagarden le tromboniste dixieland par excellence, à la contrebasse le bouillonnant Arvell Shaw et à la batterie l’immense Sidney Catlett… » — Jérôme Badini.

Crédit France Musique
Louis Armstrong sur Pileface

VIDEO A LA UNE


Portrait du Joueur à Apostrophes

Philippe Sollers
Portrait du Joueur

Extrait d’ Apostrophes de Bernard Pivot, janvier 1985. Thème de l’émission : « Jeux de mémoire » réunissant quatre écrivains avec Sollers, qui ont publié chacun un roman autobiographique.
Alain Robe-Grillet (Le Miroir qui revient), Jean-Louis Curtis (Une éducation d’écrivain) et l’écrivain suisse-allemand Friedrich Dürrematt (La Mise en Œuvres).
Crédit : www.INA.fr
Plus sur le livre, ICI.

Rechercher



NEWS




Julia Kristeva, Je me voyage

kristeva.fr
Zoom : cliquez l’image.

SOLLERS A LA SORBONNE
le 5 octobre

Plus ICI

Le 23 septembre à 18h

JPEG - 12.5 ko
Musée du quai Branly - Rencontre avec Philippe Sollers

Parution le 2 novembre

JPEG - 29 ko
Grasset. Plus ICI

Vient de paraître


L’Infini 136, Eté 2016
Zoom : cliquez l’image.

Le sommaire

A paraître en septembre 2016

Alain Jaubert
La moustache d’Adolf Hitler et autres essais
JPEG - 7.5 ko
Gallimard

Archives des News


Une certaine idée de l'infini



Jean Cocteau. Marianne gravée sur miroir (Salle des mariages de Menton). Plus...


La ronde de deux trous noirs quelques instants avant leur fusion (en fin de vidéo), avec leur cortège d'ondes gravitationnelles (simulation).
Crédit : dailymotion.com/Spi0n


Duo PileFace avec Henry Miller



Pile Face dans la langue de Shakespeare : cliquer l'image

Rien ne m‘est plus sûr
que la chose incertaine.

François VILLON