vous etes ici : Accueil » NOTES » Ligne de risque n° 25 par : PileFace.com
  • > NOTES

Ligne de risque n° 25

D 12 mars 2010     C 0 messages Version imprimable de cette Brève Version imprimable   

Vie - Mort - Vie

Au sommaire :

Editorial par François Meyronnis et Yannick Haenel
Deux contes de Rabbi Na’hman de Bratslav, traduits et présentés par Laurent Cohen
Leçon kabbalistique, par Rabbi Na’hman [1]
Double, par Valentin Retz
Ruines de Vienne (extrait), par Judith Brouste
Lautréamont au laser, entretien avec Philippe Sollers :
« Ce qui est en jeu, c’est le lecteur lui-même. Y en a-t-il un ? Plût au ciel, comme dit l’autre. Vivants, je n’en connais que quatre ou cinq, pas plus. Je veux dire nous compris. Cela ne fait pas foule. Y en aura-t-il d’autres dans le futur ? C’est probable. " Plût au ciel que le lecteur " — le lecteur : cette possibilité majeure n’est acquise qu’en 1967.
Voici les principaux moments où Lautréamont est lu : 1917, Aragon-Breton ; années cinquante, Blanchot ; 1967, Pleynet-Sollers ; 1997, Meyronnis-Haenel ; 2009, de nouveau Meyronnis, Haenel, Pleynet, Sollers. »

Extraits de Poésies I, Isidore Ducasse
Un hibou sérieux jusqu’à l’éternité, par François Meyronnis
Lautréamont, en avant, par Yannick Haenel

*
Les numéros disponibles peuvent être commandés (15 euros port compris) à la :
LIBRAIRIE LA PALOURDE - J.-Y. LACROIX
15, rue des Lombards, 30000 Nîmes
Tél. 04 66 76 17 93
(sont épuisés : N°1-9, 12, 18, 19)
*
Abonnement pour deux numéros : 20 ?. Abonnement de soutien : à partir de 40 ?
(à l’ordre de Ligne de risque)
Ligne de risque, 10, rue Gabrielle-d’Estrées, 92170 Vanves.
e-mail : ligne de risque
*

[1Pour savoir qui est Rabbi Nahman voir ce site.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
Ajouter un document
  • Lien hypertexte

    LIEN HYPERTEXTE (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)