vous etes ici : Accueil » NOTES » Des précisions sur l’Haplocheirus Sollers par : PileFace.com
  • > NOTES

Des précisions sur l’Haplocheirus Sollers

D 15 février 2010     C 0 messages Version imprimable de cette Brève Version imprimable   

« Toute une science préhistorique passe à travers moi, j’avance à tâtons dans des couloirs et des puits, je peins ma main négative sur les parois, je plonge au fond des mers, éponges et coraux, je m’envole comme ça, de chic, avec mes nids dans les arbres. »

Ph. Sollers, L’étoile des amants, 2002.

Haplocheirus sollers, le nouvel alvarezsaure découvert dans le nord-ouest de la Chine
Science MagChine - Février 2010.

Les Alvarezsauridés n’ont pas de lien de parenté (direct) avec les oiseaux.
Les fossiles de dinosaures théropodes (tétrapodes bipèdes) du Jurassique proches des oiseaux sont peu nombreux. Haplocheirus sollers (signifiant "main simple et habile" [1]), nommé ainsi par Jonah Choiniere de l’Université George Washington (www.gwu.edu), est une nouvelle espèce de théropode de la fin du Jurassique (160 millions d’années), découvert dans la province du Xinjiang, une région autonome au nord-ouest de la Chine.
Il constitue désormais le plus ancien représentant connu de la famille des Alvarezsauridés, un groupe de théropodes énigmatiques semblables à des oiseaux et possédant une grande griffe. Cette famille est ainsi plus ancienne qu’Archeopteryx, le plus ancien oiseau connu.
Haplocheirus sollers confirme que les Alvarezsauridés font bien partie du clade (= groupement de plusieurs embranchements d’espèces qui ont une origine commune) des Maniraptora, qui comprend aussi les Therizinosauridés et la cohorte des Deinonychosaures. Ces derniers incluent, pour la plupart des paléontologues, la classe Aves (les oiseaux actuels) (lire Certains coelurosaures respiraient comme des oiseaux aquatiques).
Les résultats des recherches de Jonah Choiniere ont été publiés le 29 janvier 2010 dans le journal Science.
Jonah explique : " Haplocheirus est un fossile de transition car il représente une première étape dans l’apparition des mains étranges des alvarezsaures à partir des membres classiques des dinosaures prédateurs plus anciens ".
Le fossile d’Haplocheirus sollers présente plusieurs traits caractéristiques qui le relient à la famille des alvarezsauridés, une famille que l’on avait autrefois pris en raison de similarités de leurs squelettes pour une branche d’oiseaux anciens incapables de voler. Mais les recherches de Jonah Choiniere démontrent que la famille des Alvarezsauridés ont convergé morphologiquement avec les oiseaux sans avoir de lien de parenté avec eux. La main de Haplocheirus sollers possède les premiers indices du développement d’un bras court et puissant se terminant par une main avec une griffe fonctionnelle unique qui pourrait avoir été utilisée pour creuser les termitières.

l’article complet

*

Reportage de la télévision chinoise


China Finds Bird-linked Dinosaur
envoyé par NTDTV

*

[1C’est moi qui souligne. A.G.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
Ajouter un document
  • Lien hypertexte

    LIEN HYPERTEXTE (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)