Cecilia Bartoli, Sacrificium

(GIF)

Bartoli chante les castrats

L’ère des castrats fait partie des plus brillantes et des plus remarquables de l’histoire de la musique européenne. Rarement un tel achèvement de sensuelle splendeur, de forme et de contenu, de poésie et de musique — et notamment une telle perfection du chant virtuose —, ne fut atteint comme ce fut le cas à l’apogée du baroque. L’art légendaire des castrats n’a cessé jusqu’à aujourd’hui de rayonner par-delà les siècles, expliquant, en dépit de l’immense sacrifice humain sur lequel il repose, une confrontation sans cesse renouvelée avec cette époque à tous égards exceptionnelle.

Le disque

*

Cecilia Bartoli sur France Inter

*

(GIF) sur le site de Cecilia Bartoli.

*

Archives

Alessandro Moreschi (Le dernier Castrat) (un enregistrement de 1902)

*



Réagir à cet article


Commentaires